0

Nganang dévoile l'officiel camerounais qui a envoyé sa photo au journaliste Ernest Obama

Nganang Mvodo Camerounweb Patrice Nganang et Mvodo Ayolo

Wed, 21 Jul 2021 Source: www.camerounweb.com

•Le prof Patrice Nganang vient de porter des plaintes contre deux personnes.

•L'une est contre l'hôtel Intercontinental.

•L'autre, c'est contre Mvodo Ayolo, le directeur du Cabinet de Paul Biya.


Le professeur américain d'origine camerounaise a porté plainte contre le directeur du cabinet civil de la présidence camerounaise pour violation de son domaine privé au moyen de photographies.

Selon Patrice Nganang, Mvodo Ayolo l'a fait photographier pendant qu'il tentait de prendre une chambre à l'hôtel Intercontinentale et a envoyé ces images au journaliste Ernest Obama qui les a diffusées dans un reportage sur la chaîne B News1.

'Je porte plainte contre Samuel Mvodo Ayolo, directeur du Cabinet civil de la présidence du Cameroun et chef de la délégation du président de la République du Cameroun Paul Biya, lors de son séjour en Suisse, pour violation de mon domaine privé au moyen de photographies prises par lui, sous ses ordres ou du moins par des personnes sous ses ordres d'images envoyées par lui ou ces personnes au journaliste Ernest Obama et utilisées à des fin dénigrantes, abaissants et diffamantes dans le média B News1 au Cameroun, média qu'Ernest Obama dirige', écrit l'universitaire.

Dans une précédente publication, l'auteur de l'ouvrage 'Temps de Chien' estime que l'hôtel Intercontinental l'a escroqué. Il accuse cet l’hôtel de ne lui avoir pas remboursé l’argent de la chambre qu’il s'est acquitté en ligne alors que l’hôtel indiquait qu’il pouvait être remboursé. "Voila les copies avec le cachet du greffe du ministère public. Ma deuxième journée a Genève commence bien. Ainsi que quelques détails de la journée d'hier. Direction [prochaine etape]. Parce que je ne le fais pas pour moi seul mais pour le peuple camerounais…", écrit Patrice Nganang sur son compte Facebook.

Il accuse également l’hôtel de discrimination ethnique et raciale parce que l’hôtel l’a empêché de dormir dans la chambre pour laquelle il avait payé.

Source: www.camerounweb.com