0

Ngarbuh : graves révélations du représentant du Cameroun à l'ONU

Video Archive
Fri, 13 Mar 2020 Source: cameroon-info.net

Le diplomate camerounais dénonce par ailleurs des complicités entre certaines ONG et les séparatistes.

Le massacre de Ngarbuh (Nord-Ouest), survenu le 14 février 2020 et ayant causé la mort de plusieurs femmes et enfants, s’est invité au Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU à Genève le 11 mars 2020.

Réagissant aux rapports de plusieurs ONG, qui pointent la responsabilité de l’armée camerounaise dans cette tragédie, le représentant du Cameroun aux Nations Unies à Genève parle d’une Fake News, dont l’objectif est de salir la réputation des forces de défense et de sécurité de notre pays.

«La Communauté internationale a été ameutée par un Fake News arguant d’un massacre dans le village de Ngarbuh dans la région du Nord-Ouest du Cameroun. Cette désinformation a été orchestrée, sans investigations préalables, par un responsable de l’OCHA (Bureau de coordination des affaires humanitaires de l’ONU) qui, par la suite, a confessé aux autorités camerounaises avoir reçu de sa hiérarchie, l’instruction de fabriquer un faux rapport pour ternir l’image de l’armée camerounaise et susciter l’indignation. En somme, il s’agissait de la pure manipulation», a déclaré Georges Awoumou.

«Mon pays détient des preuves de la connivence active entre certaines ONG et des terroristes dans les régions camerounaises en crise. A ce sujet, des preuves établissent aujourd’hui… des accointances irréfutables de Human Rights Watch avec les milieux sécessionnistes», a ajouté le diplomate camerounais.

Source: cameroon-info.net
Related Articles: