0

Nord-Ouest : décès d’un élève à Bamenda suite à la bastonnade des militaires, ce qui s'est réellement passé

Eleves Bamenda Militaires Soldats Bastonnade Les élèves accusent les soldats de nombreux abus.

Sat, 19 Nov 2022 Source: www.camerounweb.com

Ni blessés et encore moins de pertes en vies humaines n’ont été enregistrés au Lycée technique de Nkwen à Bamenda dans le Nord-Ouest. C'est la version de l'histoire donné par Simon Emile Mooh, préfet du département de la Mezam, contrairement à ce qui est publié sur les réseaux sociaux.

En effet, des informations ont fuité et circulé en milieu de semaine concernant une possible intervention policière sur un élève du Lycée technique de Nkwen à Bamenda ayant occasionné la mort de ce dernier.

Mais d'après le Préfet, rien de tout ça ne s'est passé. Il s'agit d'un malentendu et ce dernier a tenu à rétablir la vérité.

« Divine Ngong, élève de BC4 est arrivé sur le campus aux environs de 8 heures ayant l’air drogué. Pétrifié par l’état de l’élève, les responsables de l’établissement notamment le censeur a interpellé ce dernier.

Au cours de l’interrogatoire, Divine Ngong a commencé à manifester des signes d’agressivité. En observant son comportement étrange, ambigu et effrayant, l’un des agents de sécurité en service sur le campus est intervenu et l’a maîtrisé.

C’est à la suite de l’intervention de l’agent de sécurité que les compagnons de Divine, sillonnant à l’extérieur de l’établissement ont pénétré l’enceinte de l’école et se sont mis à détruire le matériel didactique et les équipements de l’établissement.

Suite à l’intervention des soldats affectés à la sécurité de l’établissement et des responsables administratif de l’établissement, « le calme et la quiétude sont revenus sur le campus et tous les élèves ont été invités à rentrer chez eux pour la journée  »
indique Simon Emile Mooh, préfet du département de la Mezam.

Cette version donnée par le préfet est complètement opposée à celle qui circule sur les réseaux sociaux où on peut y voir un soldat qui moleste un élève tandis que d’autres essayent de s’interposer.

Source: www.camerounweb.com
Related Articles: