0
Menu
Infos

Port Autonome de Douala : la Régie du terminal à Conteneurs un an après

Tue, 23 Feb 2021 Source: Actu Cameroun

Les jours se suivent mais ne se ressemblent pas au Port autonome de Douala (PAD). A l’occasion de la célébration du premier anniversaire de la Régie du Terminal à Conteneurs (RTC), une question revient avec insistance : Qu’est ce qui a fondamentalement changé avec la création de cette entité ?, se demandent certains. Selon les responsables de cette structure, le bilan est globalement satisfaisant.

Indiquons que face à l’impératif de la continuité du service public au terminal à conteneurs du Port de Douala-Bonaberi, le conseil d’administration du Pad, a pris la résolution n°0685 /19/CA/ PAD du 06 décembre 2019 , modifiée et complétée par la résolution n“0688 /19 / CA/ PAD du 19 décembre 2019 , portant création de la Régie du terminal à conteneurs (RTC) afin d’assurer la continuité de la gestion, et de la maintenance du terminal à conteneurs , à partir du 1er janvier 2020 consécutivement au terme de la concession accordée à Douala international terminal (DIT), intervenue le 31 décembre 2019 .

Notons également que la RTC a démarré ses activités en janvier 2020, dans une situation très contraignante. Dès son premier jour d’opérationnalisation , la RTC va déployer en son sein un nouveau système d’exploitation du terminal (NAVIS N4) dont une fois paramétré , a fait fonctionner toutes les activités du Terminal , ainsi que la mise en place des cadres de concertation avec tous les partenaires commerciaux de la RTC (armateurs , chargeurs, transporteurs, commissionnaire en douane agréé , administration des douanes…) dans le but de maintenir une transparence totale dans l’exploitation du terminal à conteneurs et une communication de proximité permanente.

Une initiative unanimement saluée par les partenaires nationaux et internationaux. Par ailleurs, on note l’introduction du nouveau système douanier « CAMCIS » le 06 avril 2020 avec une prise en main difficile mais progressive des opérations portuaires. La réorganisation de la RTC intervenue par résolution 0747 /20 /CA /PAD du 27 juillet 2020 du conseil d’administration du PAD, prorogeant la durée de la RTC à trois ans renouvelables à compter du 1er janvier 2021, est venue mettre un’termé aux incertitudes et rétablir toute la confiance de l’ensemble des partenaires, personnel et clients de la RTC. Il en est de même de la décision rendue le 28 janvier 2021 par la Cour commune de justice et d’arbitrage (Ccja) qui a consacré sa souveraineté sur la question relative à la création, l’existence et le fonctionnement de la Rtc.

Ciel bleu clair

Parlant de navires traités, le bilan est exaltant. Selon les responsables du Pad, au cours de l’année 2020, la RTC a traité 338 navires au total, dont 262 navires porte-conteneurs et 66 navires rouliers (Roro). Rappelons à titre comparatif que sur la même période en 2019, l’ancien opérateur avait traité 337 navires dont 267 navires porte-conteneurs et 70 navires rouliers (Roro). Soit une différence de 9 navires en valeur absolue, 1% en valeur relative. Dans la même veine, sur les 328 navires traités au cours de la période, la RTC a débarqué et embarqué un volume total de 366 667 EVP contre 370 685 EVP réalisé sur la même période en 2019 et des prévisions budgétaires de trafic de 366 419 EVP.

Ainsi, par rapport à l’année 2019, la RTC a fait 4 018 EVP de moins, soit 1% en valeur relative. Par rapport à sa propre projection budgétaire, la RTC a fait 248EVP de plus en valeur absolue, donc stable en valeur relative. La baisse des volumes observée au cours de l’année 2020 a été la résultante de plusieurs facteurs dont, le lancement pénible des activités du Terminal à conteneurs et la survenue de l’épidémie à coronavirus.

Qu’en est -il vraiment des conteneurs livrés et de ceux réceptionnés ? « Sur l’année 2020, la RTC a livré 123 296 conteneurs pleins contre 116 278 en 2020, soit une augmentation de 7 018 conteneurs en valeur absolue et 6 % en valeur relative. Par rapport aux prévisions qui étaient de 1280000 conteneurs, le terminal a livré 4704 conteneurs de’moins. Au cours de la même période sous revue, la RTC a livré en moyenne 341 conteneurs par jour en 2020, par contre DIT avait livré seulement 322 conteneurs par jour en 2019 », indiquent les responsables du PAD.

Sur la même période de référence, la RTC a réceptionné 71 998 conteneurs pleins pour exportation. Le terminal avait réceptionné 75 978 sur la même période en 2019. Ce qui fait 4 000 conte neurs de moins que l’année dernière, soit 5 % en valeur relative. Ces données montrent que, malgré la concurrente de la KCT, le contexte international et national qui ont entrainé la baisse de la commande, la RTC reste engagée et donne satisfaction aux exportateurs qui continuent de lui faire confiance.

Chiffres d’affaires

Le chiffre d’affaires de la RTC pour l’année 2020 est de 49 855 974 373 Fcfa. Sur la même période en 2019, le précédent opérateur du terminal avait totalisé 48 458 816 643 Fcfa. Pour comparer les deux périodes, il convient d’ajouter au chiffre d’affaire la RTC les 10% de la baisse consenti e sur tarifs les prestations terres évaluées à 3 401 538 165 Fcfa. Sous ce rapport, le chiffre d’affaire de la RTC serait de 53 257 512 538 Fcfa. En clair, le chiffre d’affaire prévisionnel de 2020 était de 48 344 496 253 FCFA. Ainsi, la RTC a réalisé un chiffre d’affaire supérieur à ses propres prévisions de 1 397 157 730 FCFA. Le chiffre d’affaire le plus élevé s’est réalisé au mois de décembre avec une production de 4 639 490 000 Fcfa.

« Quoiqu’ayant reçu ces équipements en état de vétusté très avancé, le RTC a pu, par une organisation efficiente, les entretenir et les utiliser au moindre coût sur la période précitée. Il est à noter que la RTC a versé au PAO , pour le compte de l’année 2020, au titre des redevances fixées par le conseil d’administration du PAD, 15 402 795 024 Fcfa contre 4 322 617 810 Fcfa pour la même période 2019 .Donc pour cette année , le PAD a reçu 11 080 177 214 Fcfa de plus que ce qui était été versé l’année dernière », reconnaissent no’s interlocuteurs au PAD.

En attendant la clôture des comptes, il peut être retenu à titre indicatif qu’en 2020, la contribution fiscale de la RTC se situe à 9 254 477 171 Fcfa ; constitué des impôts directs payés et des impôts indirects payés à travers le PAD et certaines entreprises. En 2019, la contribution fiscale faite par DIT était de 7 926 931 463 fcfa . Toutes ces réalisations sont à mettre à l’actif de Cyrus Ngo’o et Faustin Din-gana , respectivement directeur général du Port autonome de Douala et Directeur Délégué de la RTC.

Pour cette année 2021, la RTC envisage poursuivre les travaux de réparation de 25 000 m2 de terre-pleins et voies de circulations prioritaires sur le terminal à conteneurs, entamé en août 2020, qui pour des contraintes d’exploitation, n’ont pas pu s’achever au terme initialement prévu du 31 décembre 2020. Avant la réduction du taux d’occupation des terre-pleins, ces travaux devront s’achever avant le 31 mars 2021. Il sera également lancé les travaux supplémentaires de réhabilitation de 25000m2 de terre-plein prévu dans le budget 2021. Ces travaux contribueront à la hausse de la disponibilité des engins de manutention ainsi qu’à l’augmentation sereine de la capacité d’entreposage du terminal à conteneurs.

Source: Actu Cameroun

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.