1

Régionales 2020 : Nourane Foster aussi crie au scandale

Nourane Foster Acte 1 Nourane Foster aussi crie au scandale

Thu, 24 Dec 2020 Source: --

Dans une publication faite ce 23 décembre 2020 sur son compte Facebook, l’élue du peuple déplore l’absence des femmes à la tête des Conseils régionaux.

On est fixé depuis ce 22 décembre 2020 sur les identités des 10 premiers présidents des Conseils régionaux du Cameroun. A l’issue des différentes sessions de plein droit, aucune femme n’a été élue. Au regard de cette situation, Nourane Fotsing n’a pas gardé son silence. L’élue de la nation et militante du Parti Camerounais pour la Réconciliation Nationale(PCRN) a fait une publication à cet effet pour marquer son indignation. «10 Présidents de régions, tous des hommes dans un pays où les femmes représentent 54% de la population. C’est le plus Grand Scandale de l’année 2020 ! Et les ODD d’ici 2030 que nous avons ratifié ! Pure misogynie ! Je suis outrée», a-t-elle écrit ce 23 décembre sur son compte Facebook.

Pour l’honorable PCRN Wouri Est, cette situation est tout simplement incompréhensible, surtout lorsqu’on sait que le Cameroun est nanti de femmes et de jeunes compétents et capables d’être aussi aux affaires. «Les Femmes ont fait leurs preuves dans les mairies, à l’Assemblée nationale également, on se serait attendu à au moins une femme Présidente de région. Mais Hélas. Le combat s’annonce difficile. Tenons bon !», a-t-elle ajouté.

Pour rappel, les présidents élus ce 22 décembre ont tous un mandat d’une durée de 5 ans. Parmi eux, on note la présence de deux anciens délégués du gouvernement, tous cadres du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC). Il s’agit précisément de Gilbert Tsimi Evouna, dans la région du Centre et Alphonse Wouamane Mbele, dans la région de l’Est.

Source: --