4

Révélations confidentielles sur la souffrance de Basile Atangana Kouna après sa Libération

Atangana Kouna.jpeg Qu’a-t-il bien pu faire Basile Atangana Kouna au ministre d’Etat

Thu, 24 Nov 2022 Source: www.camerounweb.com

Qu’a-t-il bien pu faire Basile Atangana Kouna au ministre d’Etat, Minjustice, Laurent Esso ? Car malgré, la volonté du parquet général du Tcs de mettre un terme au calvaire de cet ancien ministre de l’Eau et de l’Energie récemment libéré après qu’il ait restitué le corps du délit au Trésor public, ses comptes bancaires et ses biens sont toujours sous main de la justice, sur instructions expresses de Laurent Esso.

Voila comment le Journal la Nouvelle plante le décor concernant les nouveaux soucis de Basile Atangana Kouna. Il a certes été libéré mais continue de souffrir le "martyr".

Une situation qui rend assez difficile le quotidien de l’ex ministre. Et l’on apprend que Basile Atangana Kouna a tous les problèmes du monde pour manger, se soigner, envoyer ses enfants à l’école. L’ex membre du gouvernement aurait pourtant selon nos informateurs, de l’argent dans ses comptes.

Selon les informations confirmées par Shance Lion, l'ancien ministre de L'eau et de L'énergie et ancien Directeur Général de la Camwater a quitté le Cameroun. L’ancien prisonnier célèbre se trouve en France. Basile Atangana Kouna s'y serait rendu pour essayer de vendre un de ses appartements, précise la source.

L’article 17 alinéa 2 de la déclaration universelle des droits de l’Homme stipule que : « Nul ne peut être arbitrairement privé de sa propriété ». En maintenant sous main de justice les biens et les comptes bancaires de Basile Atangana Kouna, sans fondement juridique de ce maintien, il s’agit là d’une privation arbitraire de sa propriété. Et par conséquent, une violation des droits l’Homme. Dans le préambule de la Constitution du Cameroun, il est stipulé : « La propriété est le droit d’user, de jouir et de disposer des biens garantis à chacun par la loi. La propriété est le fait de posséder en propre. »

D'après une source proche de Camerounweb, en privant Basile Atangana Kouna du droit d’usage de ses biens propres, dans un cas qui n’est pas prévu par la loi, ce n’est rien d’autre qu’une violation de la Constitution du Cameroun par les auteurs de cette privation.

Source: www.camerounweb.com
Related Articles: