3

Rebondissement dans l’affaire Regina Mundi : son chauffeur tué pour enterrer des preuves du mensonge d’Etoudi

Elizabeth Regina Mundi Regina Mundi lors de sa libération

Thu, 4 Aug 2022 Source: www.camerounweb.com

C’est un nouveau rebondissement dans l’affaire de la Sénatrice Elizabeth Regina Mundi qui après plusieurs semaines de captivité avait été libérée des mains des séparatistes. A l’époque, plusieurs versions avaient semé la confusion autour de ce kidnapping dont beaucoup remettaient en cause la véracité. Mais, l’on est en train de vivre un nouveau rebondissement dans cette affaire. L’on annonce l’assassinat suspect de son chauffeur.

L’opération qui a mené à la libération de la sénatrice Elizabeth Regina Mundi a été lancée le 30 mai. Il s'agissait de se rapprocher de l'endroit où était retenue la sénatrice, selon l'armée camerounaise. Le communiqué du ministère de la Défense parle d'un « refuge » de « terroristes lourdement armés » qui auraient « ouvert un feu nourri » dans la soirée de lundi « pour stopper la progression » des soldats camerounais.Le communiqué indique également que les ravisseurs de la sénatrice auraient alors tenté de s'enfuir avec plusieurs otages. Le ministère camerounais affirme qu'à l'issue de l'opération, outre la sénatrice, d'autres personnes ont été libérées, sans indiquer leur nombre et leur identité. Il évoque également la capture de trois combattants qualifiés de terroristes, la mort d'une dizaine d'autres et la saisie de matériel de guerre

Une version contestée par l'un des chefs militaires du groupe Forces de défense amboziennes qui avait revendiqué le rapt d'Elizabeth Regina Mundi. Capo Daniel affirme que c'est par « compassion et clémence » que la sénatrice a été « laissée en route » lors d'un « repli stratégique » pour que les soldats camerounais puissent la trouver.

« Dans un enregistrement audio anonyme, quelqu'un a affirmé que l'attaque de Batibo avait pour but de tuer le chauffeur de Ma Regina Mundi.C'est une preuve supplémentaire que l'"arrestation" de Ma Regina Mundi par l'ADF d'Ayaba Cho était une mise en scène. Regina Mundi a été "libérée", mais son chauffeur a été laissé sur place. Les Ambazoniens n'étaient pas au courant. Environ deux mois après sa "libération", son chauffeur a été tué dans une autre "attaque" de l'ADF par les terroristes de la République. Une vidéo anonyme nous a appris que le chauffeur de Regina Mundi connaissait les circonstances de la "libération" de sa patronne. Ils ont dû le tuer afin d'enterrer les preuves que l'arrestation et la libération de Regina Mundi avaient été mises en scène. Quelques malheureux combattants de l'ADF ont dû mourir dans le cadre de cette opération de camouflage » indique Rosaline Lem Keshi sur sa page Facebook.

Cette sortie relance sans doute cette affaire.

Source: www.camerounweb.com