0

Rebondissement à la Beac : le Cameroun fait volte face et révèle des manquements liés au concours

Beac Cameroun Selon certaines indiscrétions, Mahamat Abbas Tolli n'est pas son premier forfait

Thu, 4 Aug 2022 Source: www.camerounweb.com

C'est un véritable bras de fer qui s'annonce sans doute au sein de l'espace BEAC. Un scandale constaté pendant le recrutement au sein de la Banque des États de l'Afrique Centrale (Beac) fait couler beaucoup d'encre et de salive depuis quelques jours. Un scandale dans lequel le gouverneur de la BEAC a été sommé d'annuler le dernier concours de recrutement dont les résultats ne font pas foi.

Il aurait fait réussir plusieurs personnes de sa famille. Une fraude qui n'est pas passée inaperçue, une situation inédite vécue au sein de la banque des États de l’Afrique Centrale (BEAC).

En effet, le gouverneur ABBAS MAHAMAT TOLLI dans une lettre datée du 2 août 2022 adressée au président du comité ministériel de l’Afrique Centrale, Hervé Ngoba refuse d’annuler le concours. C'est au nom des ministres des finances de la sous région que Hervé Ngoba a demandé le 1er août dernier à Abbas Tolli d’annuler le dernier recrutement et de convoquer en urgence une session extraordinaire du conseil d’administration de la BEAC et de l’UMAC car à l’occasion du dernier recrutement sur 30 personnes admissibles, 13 sont issues de la famille du gouverneur ou sont des proches des amis du gouverneur.

Aux dernières nouvelles, l’on apprend du journaliste et lanceur d'alerte Boris Bertolt que le concours qui devait prendre fin samedi à 13h30 s’est terminé dimanche à 2h du matin. La raison de ce retard se justifie comme suit : les épreuves candidats anglophones avaient été mal traduis.

Dès lors, toujours d'après Boris Bertolt, la BEAC Cameroun indiquait que ce concours non seulement ternissait l’image de la banque. Mais cette information n'a visiblement pas été prise en compte par le gouverneur ABBAS MAHAMAT TOLLI.

Selon certaines indiscrétions, Mahamat Abbas Tolli n'est pas son premier forfait. Lors du dernier concours interne d'accès à l'encadrement supérieur on se souvient qu'une bonne majorité des candidats définitivement admis ne remplissaient pas les conditions d’éligibilité au concours défini dans la lettre circulaire N°002/DGE/DRHF/2021 du 22 Mars 2021 portant appel à candidature. Ce fut le cas entre autre de Mbang Mamiah Rhodes Vanessa, Nkomi Vargas Rita Rosalyne.

Source: www.camerounweb.com