0

Retour au bercail du 7ème contingent camerounais de la Minusca

Minusca Retour Militaires Remise du drapeau camerounais aux soldats

Wed, 13 Oct 2021 Source: Le Quotidien N° 705

Le constat a été fait hier mardi, 12 octobre 2021, par le Ministre Délégué à la Présidence, chargé de la Défense. Joseph BETI ASSOMO présidait à la Brigade du Quartier Général à Yaoundé, la cérémonie de restitution de l’étendard du 7ème contingent camerounais de la Minusca, de retour des opérations de maintien de la paix en République centrafricaine.

A l’occasion, le Mindef a transmis le satisfecit du Haut Commandement aux 1150 personnes dont 750 militaires, 280 gendarmes, des observateurs militaires et des policiers. Le 7ème contingent était commandé par le Colonel Richard NZAMEYO MBA. Retour sur cette cérémonie qui mettait en scène, ces casques bleus camerounais qui reviennent d’un an de mission à Bossongoa dans le Nord-Ouest de la Centrafrique où ils étaient déployés. Ginette Rachel.

Le ministre délégué à la présidence chargé de la défense présidait ce mardi 12 octobre, la cérémonie de restitution de l’étendard du 7ème contingent camerounais de retour de la mission multidimensionnelle des Nations Unies pour la stabilisation de la Centrafrique (MINUCA) . Après une longue absence observée, Joseph Beti Assomo a adressé ses vives et chaleureuses félicitations aux casques bleus de retour du territoire centrafricain. Ils y ont fait honneur à notre pays ainsi qu’à son drapeau.

Le Ministre a précisé, dans son propos, que le Chef de l’État, Chef des forces armées, Son Excellence Paul Biya, qui suit de manière particulière la participation de nos forces de défense au sein de la MINUSCA, « a mis d’importants moyens à la disposition des casques bleus pour l’amélioration de leurs conditions de vie et de travail à fin de leur permettre d’effectuer leurs missions avec efficacité », a précisé le Ministre délégué à la présidence chargé de la défense Joseph Beti Assomo.

Par la voix de Joseph Beti Assomo, le Chef de l’État n’a pas manqué d’exprimer son sentiment de fierté et d’adresser ses vives félicitations aux casques bleus de retour de mission. Dans le même élan, le Haut Commandement n’est pas resté indifférent ; il a, lui aussi, exprimé sa fierté aux casques bleus pour le sérieux avec lequel ils se sont acquittés de leur mission en terre centrafricaine, sous la bannière de l’organisation des nations unies.

Tout en se réjouissant du retour des casques bleus de cette périlleuse mission alors que le pays sort fraîchement d’un coup d’État, Joseph Beti Assomo a adressé de façon solennelle la reconnaissance appuyée de la patrie, tout autant fière de leurs efforts remarquables et sacrifices en territoire centrafricain en pleine pandémie de la COVID -19.

Pendant cette mission qui aura duré un an, Militaires et Gendarmes Descendants de la MINUSCA n’ont pas manqué d’être confrontés aux difficultés notamment le décès sur la voie publique, de l’adjudant-chef, Ali Doukoué. Il a été également relevé quelques petites tâches, certes isolées, qui auraient terni l’image du Cameroun auprès des Nations Unies et celle du contingent. Ce qui a amené le Haut Commandement à remplacer l’officier logistique et les éléments impliqués dans ce trafic honteux et dégradant. Toutefois, il est nécessaire de rappeler, une fois de plus, que le comportement du contingent de bataillon, dans l’ensemble, a été correct et exemplaire.

Source: Le Quotidien N° 705