0

Retraite du redoutable Emile Bamkoui : les succès du célèbre colonel de Paul Biya

Bamkoui Camerounweb Le colonel Bamkoui ira prochainement à la retraite

Thu, 23 Jun 2022 Source: www.camerounweb.com

• Le colonel Bamkoui ira prochainement à la retraite

• C'est une décision de Paul Biya

• Voici ici quelques uns de ses succès



Au bout de 30 ans de service, le colonel Émile Joël Bamkoui, ira à la retraite dans environ une dizaine de mois. C'est une décision du Chef de l'Etat Paul Biya. En effet, dans le décret Nº2022/206 du 07 juin 2022 portant mise en retraite pour limite d'âge de grade et versement dans la réserve mobilisable de certains personnels officiers de défense que la rédaction de camerounweb.com a consulté, Paul Biya a décidé d'envoyer en retraite une trentaine d'officiers supérieurs des corps de la gendarmerie nationale, de l'armée de l'air et de la marine nationale. Parmi ces officiers, figure le Célèbre Colonel Joël Émile Bamkoui. Vu l'âge de l'illustre et redoutable colonel, il va en retraite le 03 avril 2023.

Les observateurs avaient craint un moment que la carrière de ce militaire sorti de l'EMIA en 1992 ne prenne un coup. Aujourd'hui, Joël Emile Bamkoui connaît une carrière des plus fulgurantes. Qu'il est loin l'épisode du crime passionnel de 2008.

Il y a bientôt dix (10) ans Joël Emile Bamkoui fut traduit devant le tribunal militaire. Malgré la confiance sans faille de sa haute hiérarchie pour ses faits d'armes dans la lutte contre le grand banditisme, il passa un moment derrière les barreaux de la prison militaire de Yaoundé.

Au-delà de tout ce qu'on peut lui reprocher, le Colonel Joël Emile Bamkoui a connu des grands succès dans sa carrière et il peut se vanter d'avoir fait baisser la violence à Douala et d'autres localités du pays.

Au cours de sa carrière, il a été Commandant de peloton de Nkongsamba, Capitaine de gendarmerie, Commandant de compagnie de gendarmerie de la Mifi, Commandant de compagnie de gendarmerie de Douala, Commandant du groupement de gendarmerie du Wouri, Lieutenant-colonel de gendarmerie, Chef de division de la sécurité militaire au ministère de la défense depuis le 17 février 2016, Colonel de gendarmerie depuis le 01 janvier 2018.

Il est spécialiste du renseignement et de la stratégie-défense. Emile Joël Bamkoui est auteur de : La corruption en Afrique subsaharienne : enjeux géopolitiques et sécuritaires d'une économie transnationale - Crime organisé et menace globale, 176 pages, livre dans lequel il fait une analyse poussée sur un fléau planétaire : la corruption.

Ce phénotexte est subdivisé en deux parties de trois chapitres chacune. De façon heuristique, l’auteur dresse un tableau des différentes activités criminelles à l’instar du narcotrafic de la cocaïne et l’héroïne, des réseaux de contrebande, de trafic humain et de migrants, braconnage flux de ressources minérales, trafic d’armes à feu, piraterie maritime et vol à mains armées sur le plan d’eau, etc. Activités auxquelles il attribue le développement, au niveau le plus concret, au crime organisé et au niveau le plus abstrait, à la corruption.

Leurs circuits ne sont pas en reste dans cette étude. Comme cela est de mise en matière de démarche argumentative, l’auteur pose le postulat selon lequel « la corruption est le pain bénit du crime organisé ». A ce niveau d’analyse, Emile Joël Bamkoui affirme en filigrane que les cas de Boko Haram dans le Septentrion camerounais, et de la crise sécuritaire dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest relèvent quasi-systématiquement, de la grande corruption si l’on s’en tient à leur objet de quête respectif.

La deuxième partie herméneutique dévoile une signifiance saillante des enjeux des groupes criminels organisés, à savoir : le contrôle du pouvoir ; l’influence des instances décisionnelles ; la prise du pouvoir. Comme le sémiologue et philosophe Charles Sanders Peirce, procédant en son temps à l’interprétation des praxis sociales, l’auteur s’appuie sur cette démarche, aussi rigoureuse soit elle, pour décliner le collier voire dérouler la batterie de mesures prospectives qui débouchent à la formation d’une unité de police spécialisée interconnectée.

A travers cette solution, le colonel Emile Joël Bamkoui se positionne comme un citoyen des nations soucieux de l’émergence à court terme des pays au Sud du Sahara, et particulièrement du Cameroun. Il n’est pas moins important de relever la cohérence et la cohésion qui caractérisent la construction de la pensée dans cet ouvrage. En choisissant d’éclairer les décideurs, les chercheurs et universitaires, bref, les citoyens sur la question fort sensible de « La corruption en Afrique Subsaharienne : Enjeux géopolitiques et sécuritaires d’une économie transnationale. Crime organisé et menace globale », le colonel de gendarmerie Emile Joël Bamkoui est en plein dans l’accomplissement de sa mission. Une mission sacrificielle au service de la Nation, conformément à l’engagement dans les forces de défense, une mission sacerdotale au service de la domestication, de l’enracinement de de la vulgarisation de la science au sein de la communauté de défense, en phase avec le progrès et le développement du Cameroun, indique Actu Cameroun.

Source: www.camerounweb.com