0

Rien n’est encore fini pour Amougou Belinga et ses ennuis fiscaux

Amougou Belinga 30 Jours.png La lettre en date de ce vendredi 13 mai, accorde en effet un sursis au promoteur de Vision 4

Fri, 13 May 2022 Source: www.camerounweb.com

Dans une lettre qui s'est retrouvée sur les réseaux sociaux, et qui était adressée au PDG du group l'Anecdote, le ministre des Finances du Cameroun, Louis Paul Motazé informe Amougou Bélinga de la suspension des poursuites fiscales dont il fait l'objet.

La lettre en date de ce vendredi 13 mai, accorde en effet un sursis au promoteur de Vision 4.

"J'ai l'honneur de vous confirmer les termes de ma correspondance antérieure vous signifiant mon accord pour les transactions sollicitées, portant sur les contentieux fiscaux en cours issus des avis de mise en recouvrement du 07 février 2022", lit-on dans la lettre.

"Dans l'attente des précisions des modalités de mise en œuvre de cette transaction qui vous seront notifiées ultérieurement, il vous est accordé un sursis de paiement suspendant toute mesure de poursuite par l'administration fiscale pour les montants résultants des dits transactions", ajoute Paul Motazé dans la lettre adressée à Amougou Bélinga.

Une correspondance qui crée des contestations sur les réseaux sociaux.

Dans une publication relayée par Actu Cameroun, le journaliste Adolarc Lamissia demande au patron de Vision4 de payer ses impôts. « Monsieur le Ministre Louis Paul Motaze, ce n’est pas votre argent. Monsieur Amougou Belinga doit payer ses Impôts. Nous avons toléré les subventions au groupe Anecdote. Nous n’accepterons pas qu’Amougou Belinga ne paie pas ses Impôts. Payez vos Impôts est le devoir de tous. Payez vos impôts monsieur Amougou Belinga », rabâche l’homme des médias.

Source: www.camerounweb.com