0
General News Wed, 8 Apr 2020

Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Sérail: des ministres instruits pour faire disparaître le MRC

Après le communiqué du ministre de l'administration territoriale interdisant toute activité de collecte des fonds pour lutter contre le Covid 19 par les individus et les partis politiques , le Politologue et journaliste Pierre Nka a commis un long communiqué pour exprimer sa pensée .

Voici la publication du Dr Pierre Nka

J'aime ce pays... ça me rappelle une expression... ou concept je ne suis pas juriste... l'usage politique du droit. On a la chance d'avoir convoqué une loi de 1983 ou 1984... pour le cas d'espèce.

Mais j'ai en mémoire, les contorsions trouvées pour jeter les lois révolutionnaires du 12 juillet 2017 concernant les sociétés publiques et établissements administratifs dans la poubelle. Une note du SGPR est venue par la suite lever les équivoques au niveau de l'interprétation en 2019... Tout dans ce pays devient sujet à discussion. C'est comme si on est dans un ring. Depuis 2012, le MRC, les fonctionnaires et autres membres du gouvernement nous livrent un spectacle qui nous rappellent les stratégies de la France pour contrer toute volonté de modifications du système de tutelle transformé abusivement en colonisation.

Je me demande à quand la fin. Le pire et je le sens, les ministres sont prêts à suspendre le MRC de toute activité sur le territoire national. La faute à nous tous...

L'imprévu

Il se peut que dans l'esprit, le président de la République (je le dis avec les deux éditions de son livre devant moi...) n'avait pas pensé à l'alternance. Sa démocratie célébrée dans ce livre utilise tout les schémas et mots. Mais le mot alternance n'existe pas. Je peux me tromper.

On a vu en interne au RDPC les têtes qui se sentaient président après... elles sont en prison... on croyait avoir tout géré. En interne bien sûr. Mais, c'est aussi parmi les hommes du président qu'est apparu l'imprévu : M. Maurice Kamto. Il gène parce qu'il sait des choses du système. Il frappe où sa fait mal. En tant que parti radicalement antisysteme personne du système ne voudra perdre ses privilèges. La masse le voit. Elle est calme. Comment comprendre que l'opération louable lancée par le PRC pour vaincre le Covid19 n'attire que les caciques. Les mêmes noms donnent leurs contributions en signe d'allégeance. Le mal peut être, c'est aussi de n'avoir pas démocratisé les moyens de participations de la masse. Transfert d'argent par téléphone et autres...

M. Kamto du MRC a donc saisi une fenêtre d'opportunité. Elle porte... au regard des contributions des Camerounais connus mais aussi des anonymes. Surtout la diaspora.

Et c'est *cette Diaspora que le Cameroun et son gouvernement veulent à nouveau discréditer au* nom des luttes partisanes. Cette attitude sans doute légale au sens du ministre de l'administration territoriale fera mal à notre image. Au récit national. Combien de situations et d'actions sont anticonstitutionnelles dans ce pays. Mais on vit avec. Combien de fois nos lois ont frustré des gens se sentant dans leur droit... Qui peut nier l'absence d'équité dans certains milieux et affaires.

Au nom de la "civilisation des moeurs politiques", de la "sportisation de la vie politique camerounais", face au Covid19, on pouvait faire autrement pour réunir toutes les forces vives politiques et civiles autour de la table pour vaincre ce virus qui nous montre que la vie 3 lettres seulement est importante et personne ne veut la perdre... J'ai peur que le Cameroun vient une fois de plus de tourner le dos à sa diaspora...

Source: ocameroun.blogspot.com

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter