3

SED : une nomination de Paul Biya suscite un gros malaise depuis des mois dans le Nord (témoignage)

Paul Biya Distinction 1 Il s'agit d'un témoignage anonyme

Fri, 13 May 2022 Source: www.camerounweb.com

Dans un témoignage poignant relayé par le lanceur d’alerte Boris Bertolt sur sa page Facebook, il est fait cas d’un gros malaise qui secoue le SED dans la Région du Nord. Tout serait parti d’une nomination de Paul Biya



MALAISE AU SEIN DU CORPS DES FONCTIONNAIRES DE LA SÛRETÉ NATIONALE DANS LE NORD CAMEROUN… Témoignage

“Un malaise est perceptible depuis quelques mois au sein du corps des fonctionnaires de la sûreté nationale dans le nord Cameroun.

En effet, le 18 mars 2021,le président de la République son excellence Paul Biya ,a procédé à une série de nominations dans les services centraux et extérieur de la sûreté nationale. Ce mouvement à vu partir le tout puissant délégué régional ,le Commissaire Divisionnaire Tanefo Victor,qui a passé plus d'une décennie à la tête de la délégation régionale de la sûreté nationale du Nord...

Son successeur, le Commissaire Divisionnaire Bilong au moment desdits textes de nominations, avait déjà fait valoir ses droits à la retraite.celui-ci a donc été remplacé par son adjoint direct ,le Commissaire Divisionnaire Ndjike Jean Marc, précédemment sous-directeur des frontières à la Direction de la Police des Frontières.

Au cours de ses six mois de management à la tête de cette région,le policier son rester dans le statut quo ,du en grande partie au tempérament calme de celui ci ...au bout des six mois,le Divisionnaire Ndjike Jean Marc,a fait valoir ses droits à la retraite..., s'ouvre alors de manière inattendue ,la nomination à deux mois de la CAN TOTAL ENERGIES CAMEROUN 2021 ,du Commissaire Divisionnaire LE NYE JEAN APÔTRES, précédemment sous-directeur de la sécurité , à la Direction de la Sécurité publique... celui-ci est réputé travail,dans un premier abord, ayant fourbi ses armes entre autres comme commissaire de sécurité publique du 8 ème arrondissement à Yaoundé,ou Chef de division de la sécurité publique dans la région de l'ouest Cameroun à Bafoussam....

Son arrivé à quelques jours du début de la CAN TOTAL ENERGIES CAMEROUN 2021, a été bien perçu...mais la belle idylle avec ses collaborateursn'a pas prospéré ... malgré son dynamisme, celui-ci a tendance à conserver l'essentiel des pouvoirs entre ses mains,excluant pas la même occasion ses plus proches collaborateurs qu'il n'hésite pas à humilié à la phonie,en les corrigeant tel un maître d'école qui s'adresserai à ses élèves....c'est ce qui l'a coupé de la plupart des policiers de la région du Nord..qui le qualifient d'agressif et d'impulsif malgré ses faux airs de tesseux... Ensuite,le second barreau d'honneur à été les affections des personnels installer dans les frontières avant la CAN....de quoi s'agit-il ?

Depuis des années,la ville de Garoua est dégarni en personnel de police,la plupart, après avoir débourser une forte somme d'argent (généralement entre 500000fcfa et 1000000 FCFA),sont affectés dans les postes frontaliers très juteux où l'on s'enrichit en quelques mois....pratique appliquer par tous ces prédécesseur,la ville de Garoua,est délaissé..les commissariats de sécurité publique sont dépourvus d'hommes ,au point où avant la CAN ,tout le monde ,au vu de la lourde tâche , espérait qu'ils ramènerai de la frontière des centaines de fonctionnaires pour plus d'efficacité..mais il n'en sera rien,en effet, celui-ci, utilisant secrètement,les Commissaires de police Lyndjegue Victor, premier adjoint au commandant du GMI numéro 4,et NGANDO,chef service adjoint de la communication à la Délégation régionale de la sûreté nationale du Nord..pour soutirer de forte somme d'argent aux chefs d'unité de Brousse et des frontières,qui lui communiquer les noms des indésirables de leurs unité...ces semblant affections l'on éloigné de la plupart des responsables,,,car,cela confirmait qu'il était un responsable verreux....donneur de leçon en permanence....les deux Commissaire ci-dessus cité ,laises par les textes du 18 mars 2021... semblent pris leur revanche puisque,ex hommes de main du Régional Tanefo Victor,ils avaient été mis au placards par Le CD Ndjike qui les voyaient d'un mauvais oeil.....ces deux Commissaires, Lyndjegue Victor et NGANDO joue un rôle décisif, car ces eux qui font la pluie et le beau temps,ces eux les hommes de mains du régional...ils narguent tout le monde ,y compris les autres responsables de la ville......

ainsi après la CAN ,il y'a eu le scandale des millions volés à la délégation régionale. En effet le bureau du chef service des affaires administratives et financières,le CP Zra cambriolé..dit 'on par certains fonctionnaires des ESIR qui furent interpellés et traduit à la Division régional de la police judiciaire de Nord sans preuves... ceux ci originaires de la région du Sud Cameroun,la région de chef de l'état, ont été ridiculiser et traité de tous les noms d'oiseaux...pire,l'on Assista à une mascarade étonnante.. le CD le NYE JEAN APÔTRES, a fait venir un tradipratien dans les locaux de la police,pour y faire passer tout le personnel de la région...ces ainsi que tous les commissariats et unité de la ville ont été visité par ce marabout,chaque chef d'unité et son personnel devant mettre la main dans un pot ,et Celui dont la main sera rester bloqué sera déclaré coupable..... d'après nos sources se sont les deux ci-devant commissaires qui aurait présenter un marabout au Régional de la sûreté du NORD.....la ligne rouge a été atteinte depuis deux mois avec le remplacement du commandant des ESIR,le CP OAFO,remplacer par le commissaire... NGANDO..... ci-dessus indiqué....ce remplacement qui est illégal a jetter un froids dans les relations entre le régional et les policiers, puisque des rumeurs de tribalisme,font dire qu'il entend pendant son séjour à Garoua, promouvoir ses bras droit, Lyndjegue Victor (ci-dessus) et beaucoup d'autres commissaire de son ethni "Bassa".... ceux-ci qui se sont réunis dans l'association des Sawa et Bassa,de la police,lui ont remis pendant une cérémonie privé de bienvenue,une importante somme d'argent et en retour lui ,le Régional LE NYE Apôtre,leur à promis de leurs donner plus de poste de responsabilité..en dégageant même les chefs d'unité travailleurs.... l'ambiance est glacial et conforter sur le fait que leurs chef fait preuve de tribalisme et d'acharnement sur les autres responsables pour placer ces frères,la plydes policiers de la région du Nord semblent ne plus être prêt à supporter ces injustices à leur détriment,pendant que la liste des futurs commissaires victime de son tribalisme est déjà connu.(nous ne m'a publions pas pour des raisons de sécurité).....

bref,cette bataille qui fait rage au sein de la police à Garoua,risque d'avoir des conséquences sur la sécurité de cette région sensible.... beaucoup de policiers annoncent qu'une grève sera organisée le 20mai 2022pour que les injustices et l'acharnement dont ils sont les malheureuses victimes cessent…qui vivra verra”

Ainsi va la République

Source: www.camerounweb.com