0

Scandale à Ngaoundere : une équipe de la CONAC débarque

Fameux Ndongo Crtv .png Fame Ndongo, haut cadre du RDPC et ministre

Thu, 4 Aug 2022 Source: www.camerounweb.com

L’Université de Ngaoundere est de nouveau au cœur d’une polémique. Cette fois-ci le scandale qui éclabousse cette Université est lié au préfinancement des thèses. Selon le lanceur d’alerte Boris Bertolt, une équipe de la Commission Nationale Anti-Corruption du Cameroun vient de débarquer pour enquêter sur le sujet.

« Le préfinancement des thèses était une réalité à l'université de Ngaoundere. Les enfants des pauvres enrichissaient leurs établissements et finançaient leur directeur dans l'optique d'avoir des bonnes mentions.Parmi les établissements en ligne de mire, figurent en premier lieu la faculté des sciences autrefois dirigée par Edima Hélène Carole, actuellement Doyen de la faculté des sciences de l'université d'Ebolowa, suivie de la faculté des ARTS LETTRES ET SCIENCES HUMAINES dont le Pr IYA MOUSSA avait instauré cette pratique depuis 2013 », a indiqué le lanceur d’alerte sur sa page Facebook.

« À côté de ces deux établissements, ajoutons la faculté des sciences juridique et politique dirigée depuis 2015 par le Pr Janvier ONANA. Dans cette faculté, le préfinancement se passe de bouche à oreille et aujourd'hui, plus de 50 titulaires de PhD tapis dans l'ombre pour réclamer leur dû », précise Boris Bertolt.

Soulignons que Monsieur MAMOUDOU ABDOULMOUMINI, Professeur était récemment nommé vice-Recteur chargé des Enseignements, de la Professionnalisation et du Développement des Technologies de l’Information et de la Communication en remplacement de Monsieur DOKA YAMINGNO Serge par décret présidentiel N° 2022/294 du 11 juin 2022

La Commission Nationale Anti-Corruption du Cameroun a été créée par décret présidentiel le 11 mars 2006.C’est un organisme public indépendant placé sous l’autorité du Président de la République, dont la mission essentielle est de contribuer à la lutte contre la corruption.

Source: www.camerounweb.com