1

Scandale : voici le Camerounais et le Tchadien qui détruisent la Beac

Evou Mekou Et Abbas Tolli Evou Mekou et Abbas Tolli

Thu, 4 Aug 2022 Source: www.camerounweb.com

Le Camerounais Dieudonné Evou Mekou, président de la Banque de développement de l'Afrique centrale (BDEAC), et le Tchadien Abbas Mahamat Tolli, Le gouverneur de la Banque des États de l'Afrique Centrale (BEAC) sont présentés par le lanceur d'alerte Boris Bertolt comme étant les deux personnalités qui ternissent l'image de la Beac. En effet, pour le lanceur d'alerte, Dieudonné Evou Mekou, proche de Paul Biya le président Camerounais, est le complice de Abbas Mahamat Tolli dans le népotisme, le favoritisme et l'incurie qui prévaut au sein de la Banque des États de l'Afrique Centrale. Il souligne par exemple que dans le ressent concours à polémique qui a eu lieu à la Beac et qui fait actuellement couler beaucoup d'encre et de salive, Dieudonné Evou Mekou y a fait recruter son fils Evou Mekou Lionel grâce à son "ami" Abbas Mahamat Tolli à qui on reproche aussi d'avoir recruté plusieurs membres de sa famille.

Nous vous proposons ci-dessous l'intégralité du texte de Boris Bertolt.

<
Ceux qui me lisent savent que ce n’est pas seulement aujourd’hui que la situation est catastrophique au sein de la BEAC mais depuis près de trois ans.

Mais Abbas Mahamat Tolli est encore là parce qu’il est soutenu par le Cameroun et plus précisément par Paul Biya. Car le complice de Mahamat Abbas Tolli dans la destruction de la BEAC est le Camerounais, Evou Mekou, l’un des protégés de Paul Biya.

Pour décrire Evou Mekou, il faut simplement dire que c’est un voleur. Il est l’actuel vice-gouverneur de la BEAC et ami de Mahamat Abbas Tolli.

Depuis des mois le Congo, la RCA, le Gabon et même la Guinée Équatoriale ont déjà indiqué qu’ils sont favorables au débarquement d’Abbas Tolli de la tête de la BEAC . Mais le Cameroun bloque et notamment Paul Biya. Car son « fils » est vice gouverneur et ami de se Mahamat Abbas Tolli.

Regardez par exemple sur le dernier concours dont les ministres des finances demandent l’annulation du concours tout le monde peut se plaindre sauf Evou Mekou. Car son fils Evou Mekou Lionel a été recruté.

Evou Mekou n’a donc aucun intérêt de voir ce concours annulé et va peser de nouveau de tout son poids pour que son « père » Paul Biya ne lache pas son ami. Et voilà comment donc comment cette gouvernance villageoise détruit toute une sous-région.>>

Source: www.camerounweb.com