0
Menu
Infos

Terrorisme: le plan du pouvoir pour neutraliser Kamto et le MRC

Tue, 30 Jun 2020 Source: www.camerounweb.com

Dans un article que vient de publier la rédaction du TGV de l'info, l'on apprend que le RDPC, le parti au pouvoir a mis en place un plan, afin de neutraliser le président du MRC, Maurice Kamto.

Ce plan selon notre confrère consiste à faire passer celui qui revendique toujours la victoire de la présidentielle 2018, comme un terroriste.

'Il s’agit pour le RDPC d’isoler Maurice Kamto et l’affaiblir en essayant de le passer pour un terroriste, et de semer l’idée selon laquelle la BAS ce sont des terroristes. Mais que font ceux qui soutiennent Maurice Kamto et Maurice Kamto lui même? Ils tombent définitivement dans le piège du RDPC et abandonnent la seule logique pronée par lui Maurice Kamto: “j’aime tous les Camerounais”. Opposant ainsi l’idée de division par le camp d’en face, qui voit les “bons Camerounais” d’un côté et “les Camerounais terroristes” de l’autre', écrivent nos confrères.

'Maurice Kamto ne sera plus jamais propres aux yeux de ceux qui le considèrent comme ennemie, et n’hésiteront pas à l’éliminer à la moindre occasion. Il est aujourd’hui du côté du peuple, de la majorité, de ceux qui ne sont pas allés voter parce qu’ils ne croient plus ni au RDPC, ni à Paul Biya. Et ce peuple est composé de la BAS, des activistes, des révoltés anglophones, ceux qui ont décidé de ne plus se taire et de se battre contre l’injustice, la mal-gouvernance et la dictature. Ils sont le peuple camerounais. Il n y a pas un qui soit terroriste, parce que les terroristes c’est l’infime minorité en face. Il faut sortir de l’angle de vue du RDPC et imposer le sien. Sinon ce sera l’autre défaite, intellectuelle et politique', ajoute le TGV de l'Info.

Source: www.camerounweb.com

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.