3

URGENT : un violent accident fait plus de 30 morts sur l’Axe Douala-Yaoundé ce matin (images)

Laccident De Treinte L'accident a fait plusieurs morts

Sat, 14 May 2022 Source: www.camerounweb.com

La route au Cameroun a encore fait des victimes. Selon les informations qui nous parviennent, un terrible accident vient de se produire à nouveau sur l’Axe Douala-Yaoundé. A en croire des témoins, l’accident a impliqué un bus de Buca voyage. Selon des informations précises, l’on signale plus de 30 morts dans cet accident.

Pour le moment nous ne disposons pas d'amples informations sur les causes de ce drame. Toujours est-il qu'il y a eu assez de morts (une trentaine) selon certaines sources. Les autorités se sont déployées sur les lieux pour constater l'ampleur des dégâts.

Cet axe Douala-Yaoundé est l’une des routes les plus meurtrières au Cameroun.



Les chiffres de l’horreur



D’après des chiffres du ministère des Transports présentés par l’Anadolu Agency (lien), les accidents de la circulation ont provoqué la mort de plus de 3 000 personnes en 2021 au Cameroun. En outre, des statistiques des accidents de la circulation routière de 2011 à 2019 établies par la Gendarmerie nationale et révélées par le Ministre des Transports se présentent ainsi qu’il suit:

-En 2011, 3525 accidents et 1588 tués ;

-En 2012, 3327 accidents et 1187 tués ;

-En 2013, 2997 accidents et 1160 tués ;

-En 2014, 3065 accidents et 1081 tués ;

-En 2015, 2896 accidents et 1091 tués ;

-En 2016, 2954 accidents et 1241 tués ;

-En 2017, 2341 accidents et 929 tués ;

-En 2018, 1898 accidents et 782 tués ;

-En 2019, 1533 accidents et 627 tués.

Les causes

Plusieurs facteurs expliquent ces accidents de la route, très nombreux et le plus souvent meurtriers au Cameroun. Le Ministre des Transports estime ainsi, entre autres, à :

– 35% desdits accidents imputables à l’excès de vitesse;

-17% à l’état du véhicule;

-10,5% à la conduite en état d’ébriété;

-10,5% à la non maitrise du volant;

-10% à l’état de la route;

-7% au mauvais dépassement;

-10 % aux autres causes.

Des causes qui devraient permettre la mise en œuvre d’une stratégie de prévention routière mieux adaptée, afin que le sang cesse de couler sur nos routes.



legende

Source: www.camerounweb.com