General News of Mon, 11 Feb 20197

Un proche de Paul Biya traite les étudiants camerounais d’alcooliques

Universite Douala Cameron Le boycott de la fête de la jeunesse dans les zones anglophones divise les Camerounais

ADVERTISEMENT

Le boycott de la fête de la jeunesse dans les zones anglophones continue de diviser les Camerounais. Si d’aucuns pensent que ce boycott est une bonne chose, ce n’est pas le cas pour d’autre comme le jeune universitaire camerounais Roger Oyono.

Intervenant dans l’émission Droit de Réponse sur une chaîne de télévision privée Equinoxe Tv, le jeune universitaire estime que la jeunesse camerounaise refuse la main tendue du chef de l’État Camerounais Paul Biya.

LIRE AUSSI: Fête de la jeunesse: à Bamenda, le défilé a duré 26 minutes [Images]

ADVERTISEMENT

«L’État Camerounais fait des efforts pour la jeunesse mais celle-ci refuse la main tendue du chef de l’État » martèle-t-il. Pour lui cette jeunesse est responsable de la situation qu’elle vit actuellement ; vu qu’elle ne veut rien faire « Allez à l’université de Douala où j’habite, les jeunes ne font que boire, ils ne sont même pas au courant de l’existence des plateformes multifonctionnelles mise en place par l’État » conclut-il.

Des assertions que vont réfuter Fotsing Nzodjou, acteur de la société civile Camerounaise. « L’alcoolisme de la jeunesse Camerounais est la conséquence éhonté de notre Administration à définir de véritable politique pour celle-ci».

Ces envolées oratoires qui font suite à la célébration de la 53 e édition de la fête de la jeunesse, marquée par la mise en garde du Chef de l’État Camerounais contre cette jeunesse qui s’adonne constamment à l’alcoolisme.

Commentaires (7)

Today's News