0
General News Fri, 31 Jul 2020

Voici qui est Stella Immanuel: la Camerounaise qui séduit Donald Trump

Ce portrait pourrait aussi s’appeler «Conte de la folie ordinaire»… Dans une vidéo devenue virale, la Dr Stella Immanuel, médecin d’origine camerounaise, assure avoir soigné 350 personnes malades du coronavirus grâce à l’hydroxychloroquine. Seulement, l’intéressée est loin de faire une bonne publicité aux défenseurs de ce médicament, même si son message est relayé par Donald Trump. En effet, il y a quelques années, le médecin conspirationniste avait déclaré que les problèmes gynécologiques étaient créés par du sperme de démon et que les Etats-Unis étaient dirigés par des êtres mi-humains, mi-aliens.

Lundi 27 juillet 2020, dans la matinée, une vidéo devient virale sur internet. Accompagnée de plusieurs collègues, un médecin y explique, devant la Cour suprême des Etats-Unis, que «les gens n’ont plus à être malades». D’après elle et ses collègues, l’hydroxychloroquine et le zinc soigneraient le nouveau coronavirus. En quelques minutes, les médias du monde entier se penchent sur le profil du médecin mis en avant dans l’extrait massivement diffusé sur les réseaux sociaux et partagé par le président américain Donald Trump.

Assurant avoir guéri des centaines de malades du coronavirus, Stella Immanuel n’en est pourtant pas à son premier tour sous les projecteurs. Elle avait fait l’objet d’une brève exposition lors de quelques sorties controversées durant lesquelles elle avait assuré que les dirigeants américains étaient en fait mi-humais, mi-aliens. Ces élucubrations ont certainement pesé dans la décision de Facebook, YouTube et Twitter d’effacer la vidéo de ses déclarations du 27 juillet. Depuis, Stella Immanuel est devenue la tête de turc des médias internationaux… un peu à raison.

Le nouveau guru de Donald Trump et de la droite américaine

Née en 1965 au Cameroun, Stella Immanuel est diplômée en médecine de l’Université de Calabar, au Nigeria. Arrivée aux Etats-Unis dans les années 1990, elle travaille actuellement au Rehoboth Medical Center, à Houston.

Suivie au final par 17 millions de personnes sur les réseaux sociaux, la vidéo de Stella Immanuel a notamment été retweetée par le président américain, son fils, mais aussi une grande partie de la droite américaine. Assurant que le gel hydroalcoolique et les masques n’étaient pas efficaces contre la pandémie de Covid-19, Stella Immanuel a corroboré une grande partie des déclarations controversées de Donald Trump, ces derniers mois. Le président américain s’est d’ailleurs montré très dithyrambique sur le médecin en conférence de presse. Pour le président américain, «elle est très impressionnante. Sa voix est importante, mais je ne sais rien d’elle»

Lorsque les propos du groupe de médecins qui accompagnait Stella Immanuel ont commencé à créer la controverse, la Maison-Blanche a fait partie des premiers défenseurs de la Camerounaise et des America's Frontline Doctors, une organisation à laquelle appartient le Dr Immanuel. Il s'agit d'un groupe de médecins qui critique le consensus scientifique autour de la pandémie de Covid-19. Soutenu par les Tea Party Patriots, une organisation conservatrice états-unienne, America's Frontline Doctors a progressivement pris une ampleur politique. Lors de leur intervention du 27 juillet, leur message a trouvé un fort écho auprès des communautés de droite. Tout cela, malgré le profil hautement sulfureux de ces membres, notamment celui de Stella Immanuel, porteuse du message de l’association.

Stella Immanuel, une illuminée ?

Face à l’exposition dont a bénéficié sa vidéo, les médias n’ont pas tardé à découvrir le profil de Stella Immanuel. Sur les réseaux sociaux, elle se présente comme « médecin, auteure, conférencière, entrepreneuse, ministre de la Délivrance, hache de guerre de Dieu et arme de guerre ». Au fronton de son cabinet, on peut lire que ce dernier est un «centre de ressources chrétiennes», offrant «prières, délivrance, soutien psychologique, librairie et cadeaux.».

Selon sa dirigeante, les démons qui hantent les rêves érotiques des femmes sont la cause de nombreux problèmes gynécologiques qui seraient, entre autres, provoqués par du sperme de démon. En 2015, elle a également déclaré que le gouvernement américain a été infiltré par des reptiliens et était contrôlé par des êtres mi-humains, mi-aliens. Cette année-là, elle a également assuré que les médecins utilisent de l'ADN d'extraterrestres pour certains traitements. Rien que ça.

Source: agenceecofin.com

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter