0
General News Wed, 22 Jun 2022

Xénophobie : plusieurs camerounais, victimes d’incendies criminels en Afrique du Sud

La xénophobie est de retour en Afrique du Sud. Et cette fois-ci, c’est la communauté camerounaise qui en est victime. Selon les informations relayées par le confrère cameroonnewsagency.com, plusieurs camerounais ont vu leurs magasins partir en fumée. Pire, les représentations diplomatiques camerounaises sont restées dans un silence qui fait polémique.

Les voix s’élèvent pour s’indigner contre le silence de la mission diplomatique camerounaise en Afrique du Sud qui n'a pas publié de communiqué après que des magasins appartenant à des citoyens camerounais ont été incendiés à Johannesburg la nuit dernière.

« Les incendies criminels de la nuit dernière sont survenus trois jours après des menaces verbales contre des ressortissants africains étrangers de la part de membres du mouvement Operation Dudula, basé à Johannesburg, un groupe d'autodéfense qui cible les étrangers accusés de se trouver illégalement en Afrique du Sud », souligne le confrère cameroonnewsagency.com

"La semaine dernière, ils ont dit qu'ils ne voulaient pas d'étrangers ici et nous avons dit" pas de problème "et avons fermé le marché et ils sont revenus et ont menacé de mettre le feu au marché", a déclaré le site d'information sud-africain Eyewitness News, citant l'un des commerçants étrangers.

La pauvreté est le principal moteur de la tension, les résidents sud-africains estimant - à tort ou à raison - que les étrangers sont la cause de nombre de leurs difficultés.Dudula est un mot de la langue zouloue qui signifie en gros "repousser" ou " faire reculer ", ce qui donne un indice sur ce qu'ils veulent.

Bien que les deux groupes soient distincts, ils ont été inspirés par la même cause - ils espèrent tous deux chasser les migrants africains sans papiers de leurs communautés.

Ils pensent qu'en faisant cela, ils peuvent s'assurer que les emplois et les opportunités commerciales reviennent aux Sud-Africains.
Source: www.camerounweb.com