0

Yaoundé : la malédiction perdure à Olembé, décès brutal d'un homme

Stade Olembe CAF Les drames se suivent mais ne se ressemblent pas à Olembé.

Thu, 23 Jun 2022 Source: www.camerounweb.com

« Je l'avais pourtant dit ! Olembe n'est qu'un scandale éhonté. Tous les aplavantristes de la République sont noyés dans leurs vulgaires mensonges. Budget épuisé, sous-traitants non payés, travaux à l'arrêt etc. Bientôt ils vont à nouveau endetter la République pour refinancer leur prédation. Qu'est-ce que ce pays leur a même fait de mal pour qu'ils se vengent tant contre lui? Ah! J'allais oublier, ils vont certainement rouler le peuple comme à l'accoutumée : ils vont sacrifier l'un d'entre eux. Mais qui donc ? Tic tac... » écrivait il y a quelques jours le Leader du PCRN, Cabral Libii qui s'indignait de la situation qui prévaut au stade Olembé.

Les drames se suivent mais ne se ressemblent pas à Olembé. En effet, après la bousculade ayant fait plein de morts (Huits) lors de la Coipe d'Afrique des Nations Cameroun 2022, d'autres drames continuent de se produire dans ce secteur. Ce qui interpelle sur une éventuelle malédiction concernant ce stade et ce quartier.

Le fait est suffisamment rare pour être évoqué. Un homme a été tué hier par un bœuf à Olembe, banlieue de Yaoundé, la capitale du Cameroun. D’après Actu Cameroun qui cite des sources bien informées, la victime a été encornée par un bœuf sorti du troupeau au moment il traversait la localité.

Comme s’il était pris de folie, rapportent les témoins, l’animal est sorti des rangs, a foncé sur sa victime et l’a mutilé à mort. Le drame a provoqué la colère des populations qui ont failli en découdre avec les propriétaires de bétail, n’eut été l’intervention de la gendarmerie qui a ouvert une enquête, ajoute Actu Cameroun.

Concernant la bousculade d'Olembé, Six mois après le drame, les Lions Indomptables et leur staff tiennent enfin leur promesse. En effet, les joueurs avaient offert 50 millions de FCFA aux familles des victimes de la bousculade mortelle survenue à l’entrée sud du Stade d’Olembé. C’était à l’occasion du match Cameroun-Comores.

En effet, les Lions Indomptables avait contribué à essuyer les larmes des familles des personnes décèdes alors qu’elles étaient allées encourager au stade d’Olembe, l'équipe du Cameroun face au Comores lors des huitièmes de finale de la Coupe d'Afrique des nations 2022.

C’est désormais chose faite. Les 50 000 000 de FCFA pour les victimes de la bousculade survenue au stade Olembe le 24 janvier 2022 pendant la CAN. La cérémonie de remise du montant promis par les Lions Indomptables a eu lieu ce vendredi 10 juin 2022 au siège de la Fecafoot en présence des familles des victimes. Lors de la cérémonie, l’émotion était vive.

Rappelons qu’une « erreur humaine » serait la principale cause de la bousculade qui a coûté la vie à au moins huit personnes à l’extérieur du stade d’Olembé de Yaoundé, lors du huitième de finale de la CAN, la coupe d’Afrique des nations de football, ayant opposé le Cameroun aux Comores.

A l’époque, les autorités camerounaises ont évoqué ‘’ l’ouverture irréfléchie du portail de l’entrée sud du stade face à l’afflux de supporters ‘’ qui tenaient à soutenir les lions indomptables. Une vague rendue possible par des billets gratuits instaurés par le pays pour remplir les stades de la CAN boudés par le public au début de la compétition.

Source: www.camerounweb.com