0
General News Wed, 9 Oct 2019

Zoom sur ces fils de barons dans le Commandement territorial

Le décret présidentiel du lundi 7 octobre 2019 portant nomination des responsables dans le commandement territorial camerounais a consacré des dizaines de personnes. Dans les listes, des noms de personnalités très connues du public camerounais. Sauf qu’il s’agit d’homonymie, puisque les personnes nommées sont en fait des enfants des barons du régime.

C’est le cas de Gilles Christian Sadi, fils de l’actuel ministre de la Communication, René Emmanuel Sadi. Il a été nommé au poste de secrétaire général des services du gouverneur de la région de l’Ouest. Avant cette nomination, il était sous-préfet de l’arrondissement de Kribi II, dans la région du Sud. Il avait été désigné à ce poste en 2017, alors que son père était alors ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, patron de la préfectorale. Gilles Christian Sadi est un administrateur civil diplômé de l’Ecole normale d’administration et de magistrature (Enam).

Le président Paul Biya a également nommé le fils de son ancien ministre de la Défense aujourd’hui incarcéré à la prison de Kondengui à Yaoundé. Il s’agit de Jean-Philippe Ngo’o Mebe, descendant d’Edgar Alain Mebe Ngo’o. Le portail des camerounais de Belgique. Précédemment premier adjoint préfectoral de Douala, il est désormais sous-préfet de l’arrondissement de Dibombari dans la Région du Littoral. La nomination de Jean-Philippe démontre sa détermination à poursuivre bel et bien ses fonctions administratives au Cameroun. Malgré les déboires de son père et son implication supposée dans des affaires de corruption, il continue donc de bénéficier de la confiance de sa hiérarchie.

Toujours parmi les fils de dignitaires du sérail, l’on peut évoquer le cas d’Auguste Essomba, postérité de Jean-Bernard Ndongo Essomba qui est député RDPC dans le département de la Lékié et président du groupe parlementaire du parti au pouvoir à l’Assemblée nationale. M. Essomba Auguste, ancien sous-préfet de l’arrondissement de Mbalmayo (chef-lieu du département du Nyong et So’o dans la Région du Centre) est désormais préfet du Faro et Déo, département situé dans la région de l’Adamaoua. Il succède à Noël Bertrand Yves Ndzana, muté. Administrateur civil, Auguste Essomba est diplômé de l’Enam.

Source: Camer.be