0

Émile Bamkoui admis à la retraite : un proche de Kamto décèle un piège et appelle à la prudence

Bamkoui Emile Émile Bamkoui admis à la retraite

Thu, 23 Jun 2022 Source: www.camerounweb.com

Dans le décret Nº2022/206 du 07 juin 2022 portant mise en retraite pour limite d'âge de grade et versement dans la réserve mobilisable de certains personnels officiers de défense que la rédaction de camerounweb.com a consulté, Paul Biya a décidé d'envoyer en retraite une trentaine d'officiers supérieurs des corps de la gendarmerie nationale, de l'armée de l'air et de la marine nationale. Parmi ces officiers, figure le Célèbre Colonel Joël Émile Bamkoui. Il va en retraite le 03 avril 2023, soit dans 10 mois. Il aura alors 68 ans cette année-là. Mais, il faut préciser qu'il a tout de même été versé dans la réserve mobilisable jusqu'au 03 avril 2026, soit pour une période de 3 ans à compter de la date de la prise de retraite. C'est-à-dire qu'il va continuer de toucher son salaire normalement jusqu'à la fin de la période mobilisable qui est de 3 ans. Cependant, le Colonel Bamkoui restera en attente d'un appel imminent de son administration même si officiellement il sera en retraite.

Cette nouvelle réjouit une partie des Camerounais qui ne portent pas dans leur cœur le tristement célèbre Colonel Joël Émile Bamkoui qui s’est illustré dans plusieurs dossiers noirs. Armand Noutack II militant du MRC et proche de Maurice Kamto décèle un piège tendu par le RDPC dans cette affaire et lance un message aux combattants de la liberté



Le RDPC sait vraiment jouer avec les humeurs de certains qui disent vouloir le changement ,

Certains sont en extase parceque Bamkui va à la retraite , ils brandissent l'info comme une victoire de je ne sais quel combat, on dirait un trophée gagné de haute lutte , quelle naïveté.

Dites-moi, qu'un citoyen atteint par la limite d'âge et n'ayant bénéficié d'aucun décret de prorogation aille en retraite , où est l'événement là dedans ?

En quoi la retraite de Bamkui est un succès ou un pas dans le processus du changement que nous voulons tous au Cameroun ?

Ayons la hauteur d'esprit chers amis, surtout qu'avec Paul Biya on a compris en 40 ans que personne ne doit se dire retraité tant qu'il est encore vivant car à tout moment un simple communiqué peut brutalement vous sortir de votre retraite pour vous propulser encore plus au sommet.

Je dis toujours, cessons d'être émotifs ,

Certains CURIEUSEMENT EN LIBERTÉ me reprochent à moi et à bien d'autres militants du changement de n'avoir jamais fait la prison ,

le système dans sa roublardise infinie a fini par les convaincre de ce que le bon militant doit être EXCLUSIVEMENT celui qu'on a arrêté, torturé et emprisonné , se faisant , le régime s'est donné la posture de celui qui dit qui est vrai ou faux militant du CHANGEMENT ...

Beaucoup brandissent leur séjour de 24h ou plus dans une cellule comme preuve irréfutable d'un militantisme à toute épreuve, comme preuve de l'engagement et refusent toute critique de la part de ceux qui n'ont jamais été arrêtés , ils ont peut-être raison , mais ils pêchent par naïveté car ils donnent à l'adversaire (qui arrête, torture, enferme et condamne) le droit de dire qui est BON ou MAUVAIS militant. ( En J'ai beaucoup de respect pour ceux qui ont subi et subissent encore pour le changement).

À cause de ces réflexions limitées, Certains se sentent même désormais coupables de n'avoir jamais été arrêtés ou torturés , certains prient même pour passer par ces moments difficiles car les supers combattants ont fini par les convaincre de ce que dans une lutte , n'avoir jamais été arrêté , n'avoir jamais séjourné dans une cellule est un crime TERRIBLE et signe d'un engagement tiède.

TU DIS LA VÉRITÉ OU FAIT UNE OBSERVATION À QUELQU'UN IL TE RÉPOND : TAIS-TOI, J'AI FAIT LA PRISON ET TOI PAS , TU N'ES PAS UN BON MILITANT.

Réveillons nous, ce n'est pas au régime de dire (PAR DES ARRESTATIONS ARBITRAIRES), qui est bon ou mauvais militant du MRC , ce n'est pas SEULEMENT l'arrestation ou la torture qui font de vous automatiquement un militant engagé,

C'est naïf de célébrer la retraite de Bamkui , si Paul Biya le trouvait toujours incontournable à la survie de son système, il l'aurait maintenu là soit par prorogation de service soit promu au grade supérieur. D'ailleurs qui sait , peut-être c'est lui le futur secrétaire à la gendarmerie ou futur MINDEF .

Soyons moins émotifs.

Source: www.camerounweb.com