0

‘sale noir, remonte sur ton arbre’ : Jeune Afrique livre d’autres révélations sur la colère d’Eto’o

YTB ETO'O.png Samuel Eto'o

Wed, 7 Dec 2022 Source: www.camerounweb.com

Ce 6 décembre peu avant le match du Maroc face à l’Espagne, Samuel Eto’o, qui était au cœur d’une vive polémique après son accrochage avec un Youtubeur algérien, est sorti de son silence pour mettre fin à la polémique et présenter ses excuses. Mais comment le président de la Fédération camerounaise de football ait pu perdre son sang-froid et donner des coups de pieds à ce supporter qui le harcelait. Jeune Afrique livre d’autres révélations.

« Sur les images, on voit le youtubeur algérien lancer « Gassama, Gassama » à Samuel Eto’o, en référence à l’arbitre gambien Bakary Gassama. Celui-ci est régulièrement accusé par les supporters algériens d’avoir favorisé les Lions indomptables lors du match Algérie-Cameroun remporté 2-1 par les Camerounais en mars dernier. Said Mamouni, qui compte 67 000 abonnés sur sa chaîne YouTube, est un coutumier des faits.Dans une vidéo postée sur sa chaîne le 23 novembre, on le voit demander à deux supporters Camerounais s’ils n’estiment pas que l’arbitre Bakary Gassama a été acheté. Mais selon l’entourage d’Eto’o, ce n’est pas l’évocation de cet arbitre qui a fait sortir le président de la Fecafoot de ses gonds. Selon l’un des proches du footballeur, présent lors de l’altercation, ce sont des mots bien plus graves. Il a livré sa version des faits à Jeune Afrique », souligne Jeune Afrique.

Jeune Afrique révèle que l’ancien joueur du Fc Barcelone a été l’objet d’insulte raciste, ce que ce dernier a déjà subi dans sa carrière de joueur.

« En quittant les tribunes, Samuel Eto’o a été repéré par des fans, avec qui il a a pris des photos avant de regagner sa voiture », témoigne-t-il. « Un supporter algérien est alors arrivé et a pointé sa caméra sur son visage en lui demandant comment s’était passée la transaction financière avec Gassama. Eto’o a répondu poliment, mais en s’éloignant, le supporter l’a insulté. Il a dit ‘sale noir, remonte sur ton arbre’. C’est à ce moment-là qu’Eto’o s’est emporté. »Dans une vidéo postée quelques heures après son agression, le supporter et youtubeur Said Mamouni reconnait avoir abordé un prétendu pot-de-vin versé à l’arbitre Bakary Gassama face à Samuel Eto’o, mais n’évoque aucune insulte de nature raciste. Il affirme par ailleurs avoir été auditionné par la police qatarie et explique avoir été frappé à la poitrine et sous le menton par l’ancienne star des Lions indomptables. Enfin, il assure que Samuel Eto’o a cassé le téléphone avec lequel il filmait.Une version une fois encore démentie par le proche du président de la Fecafoot. « La personne qui a arraché le téléphone est un touriste australien. Il a brisé le téléphone et c’est dommage car l’enregistrement, qui aurait permis de montrer les injures racistes, est irrécupérable… », poursuit le même témoin, relate Jeune Afrique.

Source: www.camerounweb.com