0
Sports News Thu, 18 Feb 2021

Afrobasket 2021 : le Cameroun accueille du 19 au 21 février le dernier tournoi qualificatif

Le palais polyvalent des Sports de Yaoundé accueille du 19 au 21 février 2021 la 3ème fenêtre FIBA comptant pour la phase retour des éliminatoires de l’AfroBasket Men 2021. Les poules C et D évolueront au Cameroun tandis que les A-D et E seront en Tunisie.

Le Bureau régional de FIBA Afrique a confirmé les lieux où se disputeront en février les matchs des Éliminatoires du FIBA AfroBasket 2021. Après avoir mené à bien l’organisation des rencontres de novembre dans des bulles, cette troisième et dernière fenêtre qualificative aura également lieu sous forme de tournoi dans un environnement protégé, afin d’assurer la sécurité et de préserver la santé de tous les participants. Tous les matchs des Éliminatoires du FIBA AfroBasket 2021 encore à jouer le seront entre le 17 et le 21 février 2021.

Tandis que certaines apparaissent confortablement installées, d’autres devront en effet présenter leur meilleur visage pour espérer se qualifier pour l’événement majeur de FIBA Afrique, qui aura lieu en août à Kigali (Rwanda). Tous les groupes qualificatifs seront en jeu du 17 au 21 février, dans deux villes africaines. Les Groupes A, D et E seront engagés à Monastir (Tunisie) dès ce mercredi 17 février, alors que les Groupes B et C seront à la lutte à Yaoundé (Cameroun) dès le vendredi 19 février.

Le Cameroun, logé dans le groupe C, va aussi abriter les matches du groupe B. Le groupe B est constitué du Sénégal, de l’Angola, du Kenya et du Mozambique. Tandis que dans son groupe, le Cameroun devra affronter la Côte d’Ivoire, la Guinée Equatoriale et la Guinée. La défaite à la maison contre la Côte d’Ivoire durant le premier tour du Groupe C était inattendue pour les ‘Lions indomptables’. Avec le retour du coach Lazare Adie Ngono et la possible participation de Jérémy Nzeulie, absent lors des trois matchs initiaux, le Cameroun semble prêt à se venger. Il occupe le 2e rang de son groupe avec un bilan de 2-1.
Source: Actu Cameroun