16
Menu
Sport

Arsène Wenger sur Mbappé : ‘s’il était né au Cameroun, il ne serait pas le même joueur’

Wenger Et Mbappe Arsène Wenger et Kylian Mbappé

Wed, 13 Oct 2021 Source: www.camerounweb.com

• Déclaration faite chez Pierre Pierre Ménès

• Le tacticien français défendait son projet de Coupe du monde

• Cette déclaration risque de déplaire au Cameroun

C’est une déclaration qui risque de faire parler au Cameroun. Elle vient du tacticien français Arsène Wenger. Pour lui, si Kylian Mbappé était né au Cameroun, qui est le pays d’origine de son papa, il ne serait pas le joueur qu’il est aujourd’hui. Pa évident qu’il fasse l’unanimité.

L'ancien manager emblématique d'Arsenal, aujourd'hui directeur du football mondial à la FIFA, a expliqué en détails son projet pour le football de sélections, basé sur l'organisation d'une Coupe du Monde tous les 2 ans. Pointée du doigt par de nombreux acteurs du football, cette initiative a un objectif très clair pour le technicien : redonner un sens au football de sélections en fragmentant les matchs différemment. C’était lors d’une interview avec l’ancien consultant de Canal+, Pierre Ménès. C’est lors de cet entretien qu’il a lâché la phrase.

"Mon programme, il part au départ d'un seul critère : donner à chaque talent une chance dans le monde, ce qui n'est pas le cas aujourd'hui. On parle de Kylian Mbappé. Moi je dis aujourd'hui : s'il était né au Cameroun, d'où son père est originaire, est-ce qu'il serait le même joueur ? Je dis que non. Parce qu'il n'aurait pas eu les mêmes opportunités pour développer son talent. Et c'est à ça qu'il faut remédier. La compétition est un des aspects - pas le seul - pour y remédier", a conclu Arsène Wenger.

Cette déclaration ne souffre guerre d’ambigüité. Elle est certes vraie. Mais ce n’est pas pour autant que cela va faire l’unanimité puisque le Cameroun a produit énormément de star dans le football également. Des gens qui sont nés et ont commencé leur carrière au pays. Mais ils n’ont pas bien évidemment eu la même préciosité ni les mêmes trajectoires.

Source: www.camerounweb.com