3
Menu
Sport

Breaking News : rebondissement dans le dossier Coq sportif, première audience à Paris

Eto'o Pensif Samuel Eto'o

Thu, 15 Sep 2022 Source: www.camerounweb.com

Le lanceur d’alerte Boris Bertolt vient de faire une publication dans laquelle il fait état d’un rebondissement dans l’affaire de Coq Sportif. En attendant d’éventuelles clarifications ou réponses de la part de la Fecafoot, nous vous proposons la version du journaliste qui a clairement une position dans ce dossier.



… SAMUEL ETO’O ACCEPTE DE NÉGOCIER DEVANT LA JUSTICE UN ARRANGEMENT À L’AMIABLE AVEC COQ SPORTIF

C’est une information qui vient de tomber. Une audience en conciliation s’est tenue aujourd’hui, 15 septembre 2022 au tribunal de Nanterre dans l’affaire qui oppose la FECAFOOT au Coq Sportif.

Étaient présents les avocats de la FECAFOOT et de Coq sportif.

Le juge après avoir lu la requête de Coq sportif et ses exigences, les avocats de la FECAFOOT n’ont pas discuté. Ils ne se sont opposés à rien et ont immédiatement accepté la conciliation qui doit se tenir devant un juge la semaine prochaine, toujours au tribunal de Nanterre. L’audience n’a mené pas duré 45 mn.

A la FECAFOOT, c’est la consternation. Car jusqu’ici ils avaient indiqué ne rien vouloir négocier avec CoQ Sportif. Samuel Eto’o ne répondait même pas aux lettres de Coq Sportif qui demandait des explications et des discussions préalables avant toute rupture du contrat.

Ce rétropédalage de la FECAFOOT quelques heures seulement après la visite du président de CoQ Sportif, Marc Henry Beausire à la présidence de la République et la rencontre entre Yannick Noah et le premier ministre, Dion Ngute.

Devant la justice française CoQ Sportif a demandé à faire le mondial 2022 au Qatar. En plus de cela comme la FECAFOOT veut rompre le contrat en 2022 alors qu’il s’achève en 2023, CoQ Sportif va également demander à la FECAFOOT de payer les droits de sortie.

Samuel Eto’o qui jusqu’ici n’avait montré aucune prédisposition à la discussion , est visiblement sous pression. D’autant plus que la présidence de la République suit désormais de très prêt cette affaire et voudrait éviter un nouveau scandale de corruption à l’international qui contribuera à entacher l’image de son régime.

Plus de précisions sur cette affaire à rebondissements dans les prochaines heures. Entre temps la FIFA suit également de très près l’évolution des des débats au tribunal de Nanterre.

Source: www.camerounweb.com