Sport

Actualités

Business

Culture

TV / Radio

Afrique

Pays

Burundi-Cameroun : entre colère de Samuel Eto'o et amertume, voici les notes des Lions indomptables

Les Lions Indomptables sont rentré à Yaoundé

Ven., 10 Juin 2022 Source: www.camerounweb.com

Les Lions Indomptables sont rentrés à Yaoundé après la maigre victoire obtenue face au Burundi en Tanzanie. Une maigre victoire qui n'a pas du tout plu au président de la FECAFOOT, Samuel Eto'o qui s'est fait entendre.

« Moi je ne suis pas content ! Vous représentez l'équipe nationale du Cameroun. Je m'en fous qui est en face, vous devez faire le job. Jai pleuré pendant plusieurs années parce que je manquais mes coupes du monde mais je sais quel problème j'avais et pourquoi je ratais mes coupes du monde. Ça ne va pas se passer tant que je suis Président. J'ai pris cette présidence pour changer les choses Et les places seront chères je vous le dis Personne n'a sa place assurée dans cette équipe. Vous devez faire votre job. Celui qui veut venir porter le maillot du Cameroun, il fait son job quand il est dans cette équipe. Sinon il ne vient pas et je serai content. Je jouerai avec des enfants. J'ai été assis là 26 ans comme Vous, je sais ce que vous pensez dites c'est un salaud, mais j'ai été le meilleur étant assis là. Et je sais pourquoi jai raté et aujourd'hui je suis le Président. Je vais tout vous donner même ma vie pour que vous soyez dans les meilleures conditions. Et je bagarre avec tout le monde pour vous mettre dans les meilleures conditions. Vous êtes assis là vous ne savez pas quelles bagarres je mène derrière. Mais quand on vient c'est le Cameroun les gars Le Cameroun pour moi y a rien de plus beau. Je donnerai ma vie pour le Cameroun. Jai une très grande estime pour mon pays. Et je vais arriver là où je vais. Avec vous ou sans vous. Si vous voulez être dans ce voyage, vous devez vous bouger les gars. Parce que pour cette coupe du monde, ne soyez pas sûrs que vous serez dans cette liste. Si c'est ce que j'ai vu aujourd'hui, vous ne serez pas dans cette liste J'ai besoin de plus, de beaucoup plus. Parce que moi je rêve de gagner cette coupe du monde. Tous les problèmes que j'ai connus comme joueur ne vont pas se répéter. Et mon premier choix c'est d'abord un groupe humainement bon. Mon groupe doit être heureux de vivre ensemble. Dès que ce sera le cas, on va gagner les gars. Celui qui veut venir ici c'est selon les règles de la Fecafoot.» a martelé l'ex pichichi de la Liga.

Au delà de cette déclaration très critiquée par l'opinion publique, le Journal du Cameroun a noté la prestation des Lions sur le terrain. Voici les notes :

André Onana (6/10) : le nouveau gardien de l’Inter Milan a passé un après-midi tranquille. Face à la faible adversité, le portier camerounais n’a pas eu d’occasion pour s’illustrer jusqu’à la frappe écrasée d’un Burundais. Il a livré un match sérieux en réussissant presque toutes ses relances.

Fai Collins (5/10) : match sérieux défensivement, le latéral droit camerounais s’est également beaucoup déployé sur le front de l’attaque. Mais ses centres ont été souvent peu précis.

Ngadeu Ngadjui (4/10) : même face à une équipe des Hirondelles très peu offensive, le défenseur central de La Gantoise s’est montré par moment fébrile. Notamment en début de deuxième mi-temps, quand pris de panique, il perd un ballon anodin. Il est remplacé vers la fin de la partie par Christopher Wooh.

Jean Castelletto (6/10) : match correct de la part du défenseur de Nantes. Souvent à la réception des nombreux dégagements burundais, il  a permis aux Lions de résister et récupérer des ballons. Ses relances ont également été propres.

Nouhou Tolo (6/10) : le latéral gauche des Sounders de Seatle, vainqueur de la Ligue des champions de la zone Concacaf, a réalisé un match correct, mais sans briller. Appliqué défensivement et essayant d’offrir offensivement par des accélérations dans le camp adverse, il gagnerait à être précis dans ses centres.

Oum Gouet (6/10) : le milieu de KV Malines, en Belgique, a été très intéressant avec le ballon dans ce match. Dans le duo du milieu de terrain, avec Zambo Anguissa, il a souvent été la rampe de lancement des actions des Lions.

Zambo Anguissa (4/10) : comme d’habitude, l’excellent milieu défensif de Naples a prouvé qu’il n’avait pas le talent nécessaire pour être un bon relayeur. Trop de déchets techniques dans son jeu. Néanmoins, il n’a pas hésité à porter le ballon pour casser les lignes adverses. Il est sorti en fin de partie remplacé par Gaël Ondoa

Moumi Ngamaleu (4/10) : percutant offensivement, il est à l’origine de quasiment toutes les occasions dangereuses des Lions. Mais, comme d’habitude, il lui a manqué la justesse dans ses dernières passes. Comme ses coéquipiers, il a souffert de la chaleur dans ce match.

Toko Ekambi  (6,5/10): l’attaquant de Lyon et héros de la qualification pour la Coupe du monde 2022, s’est montré dangereux dès la 2e minute. Il a été un poison quasi-constant pour les Hirondelles. C’est sur un coup-franc subtil, qu’il a trouvé la lucarne à la 30ème. Son 12ème but en 49 sélections chez les Lions. Mais, en protestant sur une faute sur Zambo Anguissa, il a écopé d’un carton jaune.

Choupo-Moting (4/10) : l’attaquant du Bayern Munich n’a pas brillé dans son rôle de soutien des attaquants. En manque de confiance cette saison, l’ex-parisien ne semble plus si créatif que ça avec le ballon et n’arrive pas vraiment à créer un lien entre le milieu et l’attaque. Il est sorti, à un quart d’heure de la fin, remplacé par Ignatus Ganago.

Vincent Aboubakar (5/10) : le meilleur buteur de la dernière Can avec huit réalisations n’était pas en réussite ce soir. Que ce soit sur un tir dévié de justesse en corner (44e) ou sur un autre repoussé sur sa ligne de but par un défenseur adverse (69e). Il est sorti en toute fin de match, remplacé par Léandre Tawamba.

Au lendemain de leur victoire, ce vendredi 10 juin 2022 à 11H00, les Lions procéderont à une remise de dons aux victimes de la bousculade du 24 janvier à Olembe.

La cérémonie se déroulera au siège de la Fédération Camerounaise de Football à Tsinga.

Rappelons que le drame d'Olembé est survenu le 24 janvier dernier lors de la rencontre qui opposait le Cameroun aux Comores. Suite à cet incident, les Lions avaient promis de verser 50 millions de FCFA aux familles des victimes.

Source: www.camerounweb.com
Related Articles: