0
Menu
Sport

CAN 2021 : l’enfumage du ministre des Sports au parlement sur le budget, irrite les députés

Fri, 19 Nov 2021 Source: www.camerounweb.com

• Le ministre en charge des Sports, MOUELLE KOMBI Narcisse était devant les députés ce 18 novembre

• Il a gardé l’omerta sur le budget de la compétition

• Les députés veulent en savoir davantage



Le 22 octobre dernier, le Cameroun à travers le ministère en charge des Sports et la Fédération camerounaise de football a signé un accord-cadre avec CAF dans la perspective de la CAN TotalEnergies Cameroun 2021. C’est cet accord qui confère l’organisation de cette grande compétition au Cameroun via le Comité d’organisation COCAN.

Mais depuis, rien ne filtre sur l’organisation de cette compétition surtout les ressources allouées. Tout se mène dans une opacité qui commence par déranger.

Fort de leur mandat, les députés dès l’ouverture de leur session de novembre se sont saisis du dossier afin d’y voir plus clair en interpellant les autorités en charge du dossier. Ce jeudi, une rencontre a eu lieu dans cette perceptive. Cette séance d'information a été organisée par la Commission des lois constitutionnelles de l'Assemblée nationale pour plancher sur l'accord-cadre signé entre le Cameroun et la Confédération africaine de football, au sujet de l'organisation de la prochaine Coupe d'Afrique des Nations (Can).

Seulement, une partie des députés n’ont pas appréciés les interventions du ministre en charge des Sports, MOUELLE KOMBI Narcisse qui n’a pas dit grand-chose à l’hémicycle.

"Le ministre n'a pas parlé du budget de l'événement. Il n'a pas parlé des critères de répartition des infrastructures. Nous avons été suffisamment édifiés sur les raisons qui justifient le retard dans la réalisation du complexe sportif d'Olembé", a déclaré l'honorable Koupit Adamou, député de l'Union démocratique du Cameroun (Udc).



Pour sa part, l'honorable Cabral Libii est regardant sur la nature des infrastructures sportives:" La question que je me posais vise à me rassurer que nous aurons effectivement les complexes. De mon point de vue, à Japoma, on parle plus du stade que tu complexe. Il (ministre des Sports et de l'éducation physique) nous a rassuré que le complexe de Japoma sera prêt en mars 2022", dixit le député du Parti camerounais pour la Réconciliation nationale (Pcrn)

En clair, il y a encore du chemin à faire en matière de transparence dans l’organisation de cette compétition qui fait couler beaucoup d’encre.

Source: www.camerounweb.com