0
Menu
Sport

CAN 2021: le dispositif sécuritaire du Cameroun testé

Scandale Stade Olembe Camerounweb Des dispositifs au niveau du stade Olembe

Thu, 30 Sep 2021 Source: REALITES PLUS N°532

De janvier à février, le Cameroun va abriter pour la deuxième fois de son histoire une Coupe d’Afrique des Nations après celle organisée en 1972. C’est un rendez-vous qui a beaucoup de défis à relever. Marqué par un contexte sécuritaire fragilisé, certaines villes retenues pour accueillir la compétition peuvent être des cibles d’attentats.

C’est dans cet élan qu’un groupe interministériel de planification stratégique a vu le jour sur hautes Instructions de Son Excellence Paul Biya pour former des agents pouvant agir promptement en situation d’attaque dans un stade. Durant des jours ils ont acquéri des cours en stratégie, connaissances et aptitudes à adopter en situation d’attaque. Durant leur formation, le Comité a réalisé un scénario d’exercice de réponse à une attaque terroriste suivant : en plein match, le stade omnisports de Yaoundé subit un attentat terroriste ayant entraîné un mouvement de foule provoquant l’effondrement de l’une des tribunes. Quelques minutes après les premières explosions, les terroristes procèdent à une prise d’otages au niveau de la loge présidentielle du stade.

Face à cet attentat de grave ampleur, le Comité national de crise est activé. Des orientations politiques sont aussitôt données dans le but de faire revenir la paix dans un délai de 8 h. Durant des exercices de démonstration, les intervenants ont montré comment faire revenir la paix, neutraliser les terroristes, évacuer le stade et s’occuper des blessés.

Il est donc question de répondre à tout moment à n’importe quelle situation qui vise à troubler la quiétude de ce grand rendez-vous sportif international. Le Cameroun s’est donné pour objectif de réussir sa Can. La sécurité des supporters et footballeurs est un défi majeur.

«L’exercice qui s’est déroulé hier 28 septembre 2021 au stade omnisport, est un exercice d’application de la doctrine de réponse à une attaque terroriste. Pour la petite histoire, la doctrine de réponse à une attaque terroriste a été élaborée en 2020 par le groupe interministériel de planification stratégique qui est un groupe mis sur pied en 2019 par le Président de la République, afin d’élaborer une doctrine de réponse à une crise. Elle a été appliquée sur une attaque terroriste. Elle peut aussi être adaptée dans d’autres circonstances telles que les catastrophes naturelles ou les accidents de masse. Cet exercice visait à tester si elle fonctionne», explique le Capitaine de Vaisseau Ndutumu Samuel Sylvin , sous - chef plans de l’Etat-major des Armées, Directeur de l’exercice.

"De manière globale, les objectifs recherchés ont été atteints. Les intervenants sont constitués des Forces de Défense et de Sécurité et de plusieurs organismes étatiques et non étatiques tels que la Croix Rouge. Il s’agissait pour nous de voir comment en cas d’événement tous ces organismes, toute cette composante des Forces de Défense et de Sécurité coordonnent leurs actions pour pouvoir ramener la paix", ajoute-il.

Source: REALITES PLUS N°532