1
Menu
Sport

CAN 2021: les dessous de l'arrivée historique de Spike Lee au Cameroun

Spike Lee 2 Spike Lee

Wed, 7 Jul 2021 Source: Le jour

Le réalisateur du célèbre film "Malcom X" qui revendique des ancêtres camerounais a reçu son invitation vendredi à l'ambassade du Cameroun à Paris, à l’occasion d’un déjeuner offert en son honneur.

« Monsieur mon cher frère camerounais, Monsieur Spike Lee, au nom du Président de la République du Cameroun M. Paul Biya, et au nom du peuple camerounais, je vous invite à honorer par votre présence, la 33ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations qui se déroulera au Cameroun du 09 janvier au 6 février 2022 ». L’ambassadeur du Cameroun en France s’exprime ainsi le 2 juillet dernier, pendant le déjeuner qu’il a offert en l’honneur du producteur et réalisateur américain à la chancellerie du Cameroun, sis au 73 rue d’Auteuil, dans le 16ème arrondissement de Paris. Les deux hommes se sont préalablement entretenus à huit clos. «En 2004, motivés par l’Ancestry reconnection, Programme de retour aux origines en Français, mon épouse et moi avons contacté l’African Ancestry Company pour des tests d’Adn. Ces derniers ont relevé que mes ancêtres paternels viennent du Cameroun et ceux du côté maternel viennent du Niger. Par contre, mon épouse a des origines Sierra-léonaises. C'était un grand moment d'émotion de savoir juste où nos anêtres avaient été volés», se rappelle Spike Lee, la gorge nouée, bien que très enchanté de découvrir le pays d’où sont partis ses ancêtres. Et pour la Can, il viendra les mains pleines de projets. Un partage de compétences entre autres.

Le frère de Manu Dibango

« Quoi de plus naturel que d’être fier du fait que vous ayez des origines camerounaises et de souhaiter que votre notoriété internationale soit mise à contribution pour une plus grande valorisation du patrimoine artistique du Cameroun, compte tenu des multiples chantiers en gestation pour son émergence à l’horizon 2035 », poursuit André-Magnus Ekoumou qui, pour l’occasion est très décontracté. Son hôte l’est davantage. Sourire aux lèvres, le regard perçant mal dissimulé par ses lunettes rondes à la monture bleue, Il n’arrête pas de scander le nom du Cameroun. Le garçon de Brooklyn invite ses frères Camerounais à applaudir pour leur pays, autant que lui. Ce n’est pas de la fiction, Spike Lee se sent vraiment chez lui et nous confie au passage venir de la même région que Manu Dibango. De Yabassi. Il honore son "cousin" et invite d’ailleurs tout le monde à danser sur "Soul Makossa". « Manu, Manu, Manu », répète-t-il en tapant des mains sous un pas de danse bien cadencé. De temps en temps, il éclate de rire comme Manu. Beaucoup d’émotion au rendez-vous. La rencontre est vraiment chaleureuse. On aurait dit que le réalisateur du célèbre film "Malcom X" est déjà venu au Cameroun. Présent en France pour le festival de Cannes dont il va présider le jury cette année, le célèbre réalisateur Afro-Américain a honoré l’invitation d’André Magnus Ekoumou, ambassadeur du Cameroun en France. Spike Lee a spontanément accepté sa proposition et tout s’est bouclé en deux semaines. Au 73 rue d’Auteuil, le secret de l’arrivée de l’invité est bien gardé. Rien ne filtre. Même la presse doit montrer pattes blanches. Seul le dispositif sécuritaire aurait pu trahir le prestige de l’hôte.

Vendredi 2 juillet 2021, aux environs de 13 h, c’est le branle-bas de combat. "Ils arrivent", "ils arrivent", entend-t-on. Le suspense ne dure pas longtemps. Une quinzaine de minutes après, des véhicules noirs pénètrent les locaux de l’ambassade. Le célèbre réalisateur Américain et son épouse Tonya Lewis descendent. L’émotion est partagée. Mister Lee brise les exigences du protocole et prend une photo avec le Consul général, Victor Oben Enoh, qui les accueille. Sourire aux lèvres, Spike Lee crie à haute voix : "Cameroun". La Presse et les photographes se bousculent. L’illustre hôte pose volontiers pour eux. Ses faits et gestes sont passés à la loupe. Galant, de temps en temps, le réalisateur lance un regard affectueux à son épouse, qui se met quelque peu en retrait. Le cortège se dirige vers le bureau de l’ambassadeur où, son épouse Claire et lui attendent. Sobre, cette dernière arbore un Kaba Ngondo en dentelle de couleur bleu nuit. Mme Lee a choisi une jupe droite, un corsage orné de pois et est coiffée d’un borsalino en paille. Présentations, séance de photos et la presse est priée de se retirer. Personne n’imagine ce que les deux hommes vont se dire. Une trentaine de minutes après, c’est l’heure du déjeuner. Les diplomates et leurs hôtes se dirigent vers la salle d’apparat où des invités triés sur le volet sont aussi impatients de voir Spike Lee. Ce sont entre autres des personnalités du monde des affaires, du Showbiz, de la culture… Vanessa Moungar, Directrice de la diversité et de l’Inclusion chez LVMH; Eriq Ebouaney, acteur principal du film Lumumba; L’actrice Marie-Philomène Nga ; le journaliste-producteur Amobe Mévégué ; Raphaël Nkolwoudou, assez impliqué dans le projet. Des chansons du grand Manu Dibango jouent en fond sonore. C’est la playlist de Zakiatou Boubakari, l’attachée de communication de l’ambassade. Salutations, installation et début du déjeuner. A tous Seigneurs, tout honneur. La star de ce jour et le patron des lieux se dirigent vers le buffet, accompagnés de leurs épouses. La carte est typiquement camerounaise. On y trouve du Ndolè, du Ndjama ndjama, des beignets de farine et du haricot, coup de cœur de l’ambassadeur. Spike Lee, lui, préfère du riz avec de la poule à la sauce d’arachides. Son épouse préfère du Ndjama Ndama avec des frites de banane Plantain. «Mon mari et moi n’avions jamais mangé ces plats qui sont je l’avoue très bons», nous confie son épouse. Leurs deux plats vides témoignent qu’ils ont vraiment appréciés les plats camerounais. Le repas tire à sa fin et place à la remise des cadeaux. M. Ekoumou va lui remettre une statue en bronze décrivant un notable qui frappe un tamtam. L’objet a été fabriqué en pays Bamoun au Cameroun. « Symboliquement, cet ancien moyen de communication explique que le lien est désormais tissé entre M. Lee et nous ses frères», explique un diplomate. Mme Lee nous rassure que ce présent décorera le séjour de leur maison de Brooklyn aux Etats-Unis. Ils reçoivent également le drapeau tricolore du Cameroun et une tenue en tissus Cicam pour Spike Lee.

Source: Le jour