0
Menu
Sport

Cameroun : nouvelle polémique autour du budget de la CAN 2021

Wed, 6 Oct 2021 Source: Le jour N°3517

Ce montant représentant le budget alloué aux organes opérationnels en vue de l’organisation de cette compétition est très insuffisant et ressemble, à bien y regarder, à un piège.

Un document signé du ministre d’Etat Secrétaire général à présidence de la République, adressé au Secrétaire général des Services du Premier ministre, daté du 17 septembre 2021, circule depuis hier, 5 octobre 2021 sur les réseaux sociaux, dont l’objet est « Budget de la Can TotalEnergies 2021 » par le Cameroun. « J’ai l’honneur de vous notifier, pour la haute information du Premier ministre, chef du Gouvernement, le très haut accord du président de la République arrêtant le budget de l’organisation de la « Can TotalEnergies Cameroun 2021 » à la somme de 13.000.310.000 (treize milliards trois cent-dix mille) Fcfa », signe Ferdinand Ngoh Ngoh, en réponse au projet de budget soumis par les Services du Premier ministre, avec une grille de répartition de cette somme.

Tollé général des Camerounais sur les réseaux sociaux, estimant pour la plupart qu’il s’agit de 13 milliards Fcfa de trop à dépenser pour cette compétition. D’autres Camerounais y ont vite vu une distraction des fonds publics. Chacun y est allé de son appréciation sur ce document dont l’authenticité a été avérée. Les Camerounais se sont vite emportés en voyant le chiffre de 13 milliards Fcfa. A bien y regarder, ce budget de 13 milliards Fcfa ne garantit pas une parfaite organisation de la Can TotalEnergies Cameroun 2021, au regard des besoins que suscite le projet. Ce tableau ventilant les 13 milliards Fcfa présente quatre colonnes dont la première concerne les organes opérationnels ; celles décrivant les activités y afférentes ; les montants et celle des superviseurs ou ordonnateurs qui sont les différents départements ministériels impliqués dans l’organisation de cette compétition.

La presse locale, enfant pauvre

A l’issue de la réunion regroupant les présidents des Commissions techniques centrales, la direction du tournoi et le président du Cocan, les différents départements ministériels impliqués dans l’organisation de la Can TotalEnergies Cameroun 2021 ont été interpelés pour une implication active, et des recommandations ont été faites. Dans cette grille, la Commission Communication et marketing a un budget de 275 millions Fcfa, avec pour ordonnateur le ministère de la Communication. L’activité pour ce budget est communication et promotion internationale. Ce qui signifie que cette somme sera divisée par trois et utilisée par trois entités à savoir, le ministère de la Communication, la Commission communication et la Commission marketing. A partage égal, chaque entité aura moins de 100 millions Fcfa. Que peut le ministère de la Communication avec près de 91 millions Fcfa pour assurer le bon rayonnement de l’image du Cameroun sur le plan international ? Que peut la Commission communication du Cocan, avec le même montant pour « accentuer, intensifier la campagne de communication et d'affichage sur tous les sites, d'activer le site du Cocan 20- 21 », comme cela lui a été recommandé lundi dernier ? La presse locale semble ici être le parent pauvre. La Commission marketing peut-elle s’en sortir avec ce qui lui sera affecté ?

256 millions Fcfa pour 1200 volontaires et les stadiers des six sites

A la Commission mobilisation et volontariat, il a été demandé de procéder en urgence au processus de sélection et de formation des volontaires ; de préparer sans délai le plan de répartition des 1200 volontaires retenus par la Caf par site ; d'apprêter des correspondances en direction des villes pour faciliter l'intéressement de ces villes aux actions et mesures de volontariat. Un budget de 256 millions Fcfa a été affecté à cette Commission. L’on court encore le risque de retomber dans le piège du dernier Chan 2020 où l’on avait affecté 30.000FCfa pour chaque volontaire, avant que la somme ne soit réévaluée à 100.000FCfa par le ministre des Sports, président du Cocan 20-21, après avoir fait valoir les arguments du travail presque parfait des volontaires dans le succès de l’organisation de cette compétition. Notons qu’à côté, il y aura les stadiers des six sites de compétition, à prendre en compte dans ce budget. L’on comprend que les 256 millions Fcfa sont loin de favoriser la bonne organisation au niveau de cette commission, comme dans bien d’autres.

Aucune trace des indemnités de session des membres des Commissions

Il y a lieu de souligner que le Cocan lui-même a été oublié dans ce budget. On ne parle nulle part des Commissions techniques centrales, des Commissions techniques des Comités de site. Pourtant, les membres des Commissions techniques centrales tiennent des sessions depuis leur nomination au mois de mai 2021. Ils travaillent d’arrache-pied pour une organisation réussie de la Can TotalEnergies Cameroun 2021. D’où viendra le budget pour payer les indemnités de sessions des membres de ces commissions, ainsi que de celles des Comités de sites ? De l’avis des observateurs, le Cameroun a de l’expertise en matière d’organisation des événements. Mais, pour cette Can que le Cameroun organise du 9 janvier au 6 février 2022, il va falloir affecter des moyens conséquents, comme ça été le cas lorsqu’il a fallu débloquer des budgets colossaux pour construire les infrastructures sportives. Il ne sera pas question de gagner la Can des infrastructures comme c’est le cas en ce moment, pour échouer dans l’organisation.

Source: Le jour N°3517