0
Menu
Sport

Comment la Fecafoot a manœuvré pour retirer le brassard à Choupo-Moting

Sun, 28 Mar 2021 Source: www.camerounweb.com

Alors qu’Eric-Maxim Choupo-Moting n’a pas pris part au dernier match comptant pour les éliminatoires de la CAN 2022. Son entourage soupçonne la Fécafoot d’être à l’origine d’un complot visant à le pousser à la retraite.

C'est une histoire qui n'en finit plus de se répéter. Un épisode supplémentaire dans l'interminable feuilleton des relations tumultueuses entre Eric-Maxim Choupo-Moting et les sélectionneurs du Cameroun. Mais cette fois, la Fédération locale (Fécafoot) s’emble y être pour quelque chose dans l’affaire de la non-sélection de l’attaquant du Bayern Munich en vue des prochains matchs qualificatifs de la CAN 2022. L’entraineur a en effet bien convoqué le capitaine des Lions Indomptables, mais assure n’avoir reçu aucun signe de sa part. «Il y a d’abord eu une liste de présélectionnés, a expliqué Conceiçao en conférence de presse le 16 mars. Ensuite, la Fécafoot a contacté les clubs des joueurs en question, pour organiser leur venue : billet d’avion, test Covid-19 etc. Choupo-Moting était présélectionné. Mais depuis il n’a donné aucune réponse».

Vérités et contrevérités

Dans le camp d’Eric-Maxim Choupo-Moting, l’explication du sélectionneur portugais ne comporterait qu’une partie de la vérité. «Maxim a bel et bien reçu sa convocation, révèle son géniteur et agent. C’est son club, le Bayern Munich qui ne l’a pas reçue». L’invitation aurait été envoyée à la mauvaise adresse e-mail. «Le Bayern m’a confirmé que la convocation de Maxim n’est jamais arrivée au club, poursuit Choupo-Moting sénior. Je pense que la Fécafoot n’a pas envoyé l’invitation à la bonne adresse e-mail». Une précision qui fait dire à certains médias que la Fédé s’est envoyé la convocation du joueur à elle-même. Ce que rejette Parfait Siki, le patron du département de la communication de l’instance du football camerounais. «La convocation a été envoyée au Bayern, avec copie au joueur, en plus d’un message sur WhattsApp et un coup de fil. Choupo et le Bayern ont reçu sa convocation, mais il n'a pas répondu. L'histoire de la Fécafoot qui se serait envoyée le mail à elle-même est donc ridicule», martèle-t-il. Et pourtant, le père et agent du joueur assure que la Fédé «a écrit au Bayern pour s’excuser de n’avoir pas envoyé l’invitation du joueur».

Théories du complot.

Entre vérités et contrevérités, l’affaire ressemble désormais à un parfait scénario pour les théoriciens du complot. Notamment au sein de l’entourage du joueur. D’après les uns, Choupo-Moting serait victime d’une cabale orchestrée par la Fécafoot pour lui retirer son brassard de capitaine. Pour les autres, il s’agirait d’un stratagème pour l’aider à prendre une retraite internationale anticipée. «Choupo-Moting s’apprêtait à venir en stage, rapporte son géniteur. Maxim est jeté à la vindicte populaire. On le punit pour indiscipline, alors qu’il n’a rien fait». Just Choupo-Moting est indigné par le stoïcisme du sélectionneur des Lions Indomptables. «Il est du devoir de l’entraîneur d’appeler directement son capitaine, lorsqu’il y a ce genre de situation, dit-il. Pourquoi Conceiçao n’a pas cherché à contacter Maxim pour lui demander la raison pour laquelle il n’avait toujours pas confirmé la réception de sa convocation ?». A la Fédé, les théories du complot contre l’ex-pensionnaire du Paris SG sont bottées en touche. A Yaoundé, l’on tempère même. «La Fédération ne veut pas ouvrir un front avec un cadre des Lions Indomptables, qui a même porté le brassard», renchérit Parfait Siki.

Entre temps, la bande à Vincent Aboubakar a été battue jeudi dernier par le Cap-Vert et attend désormais le Rwanda 30 mars prochain.

Source: www.camerounweb.com

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.