3
Menu
Sport

Confidentiel : la cause du divorce entre Njoya et Eto’o révélée

Clash Entre Les Deux Acteurs Clash entre Eto'o et Njoya

Wed, 6 Oct 2021 Source: www.camerounweb.com

• Il s’agit d’une histoire d’argent

• Tout était parti de la recherche d’un équipementier pour les Lions

• Aujourd’hui, les anciens amis se vouent une haine viscérale

Il y a deux ans, Mbombo Njoya et Samuel Eto’o avait formé un duo infernal pour prendre les commandes de Fédération camerounaise de football (Fecafoot). Mais, l’idylle entre les deux acteurs du football camerounais n’aura pas prospéré longtemps. Des dissensions sont très vite apparues entre les deux principales figures du football camerounais. Si Samuel Eto’o a aidé à financer, puis a soutenu son partenaire, il préfère désormais être le roi que faiseur de roi. L’annonce de la candidature de l’ex-internationale qui veut rivaliser contre son ancien « élément » a fait couler beaucoup d’encres. Mais au fil des jours, les langues commencent à se délier et l’on comprend mieux ce qui a pu amener à ce divorce prématuré entre les deux aventuriers.

En effet, nos sources nous renseignent que la cause de la division entre Eto'o et Njoya n’est autre qu’une histoire d'argent. Elles précisent, qu’Eto'o avait négocié un contrat avec Nike pour l'équipementier des Lions. Mais contre toute attente, Njoya est allé « dealer » avec Le coq sportif. « Voilà le nœud du problème. Eto'o avait même déjà pris l'avance », soutien notre informateur. Ce n’est d’ailleurs pas tout. Il nous revient que l’équipementier Nike avait fait des propositions au rabais et le Cameroun à travers le ministre des Sports l’aurait refusé. « Noah amène Coq Sportif parce qu'on avait pas de maillot pour la Can », précise-t-on.

Ce n’est d’ailleurs pas tout. D’autres révélations croustillantes vont probablement encore sortir pour éclairer la lanterne des Camerounais sur ce qui se joue réellement dans cette histoire d’élection à la Fédération camerounaise de football.

Rappelons que Samuel Eto’o s’est lancé dans la bataille alors que la Fecafoot est en crise depuis plusieurs mois. L’actuel président, Seidou Mbombo Njoya, avait été élu en 2018, mais son élection, contestée par plusieurs acteurs du football camerounais, avait été annulée mi-janvier par le Tribunal arbitral du sport (TAS). Malgré tout, il est resté en poste, avec pour mission de travailler à l’organisation de nouvelles élections. Ce maintien en poste a été mal accueilli par une frange d’acteurs sportifs qui avaient alors décidé de nommer un autre président à la tête de la Fecafoot.

Source: www.camerounweb.com