0
Menu
Sport

Crise : bagarre générale dans une Fédération, Mouelle Kombi encore interpellé

Narcisse Mouelle Kombi Dit Niet MOUELLE KOMBI Narcisse

Wed, 21 Sep 2022 Source: www.camerounweb.com

Dans un témoignage relayé par Boris Bertolt sur sa page Facebook, l’on apprend qu’il y a un désordre assez monumental au niveau de la fédération camerounaise de Taekwondo.



MONSIEUR LE MINISTRE DES SPORTS, TRÈS CHER COMPATRIOTE : LE COMITÉ EXÉCUTIF DE LA FECATAE S'EST TENU AU FORCEPS, DANS LA CACOPHONIE ET DANS L'AMATEURISME.LES TEXTES DE LA FECATAE DOIVENT ÊTRE RESPECTÉS. …Témoignage

“La fédération camerounaise de Taekwondo a tenue ce jour 17 septembre 2022 sa réunion du comité exécutif, convoquée au forceps par un mécanisme illégal, quant à son mode de convocation et d'organisation.

S'agissant du mode de convocation, aucun membre n'a été notifié individuellement par tout moyen laissant trace et dans les délais légaux comme le prescrit ses statuts.

Il en est du délai et du moyen de sa convocation qui n'ont pas été respecté par celui qui l'a convoqué ; en la personne du premier vice-président, Monsieur Tsafack André, pourtant enseignant de profession, haut cadre en service à l'ambassade d'Allemagne au Cameroun, dont la fonction et le grade ne permettent pas des telles manquements ou fautes graves après plus de 15 ans dans la haute et rigoureuse administration Allemande qu'il sert.

Cette réunion a été organisée dans le non respect des textes de la FECATAE, et ce qui justifie qu'elle n'ait pas pu atteindre le quorum et obtenue l'effet escompté car sur 15 membres du comité exécutif, seul 6 membres étaient présents.

Parmis les objectifs du premier vice-président M. Tsafack André, dont les ambitions sont dessus du respect scrupuleux des statuts, on retrouve également son intention de présider à la tête de cette fédération qui peine à décoller dont il fut et est l'un de principal partisan de ce long règne qui a tué le développement du Taekwondo camerounais.

Et pour ce faire, il est en train de mettre certains mécanismes pour mettre hors-jeu certains membres à la veille des renouvellements des instances dirigeantes des fédérations sportives civiles nationales où tous les coups bats sont permises.

Malheureusement, au cours de cette réunion fort mal colorée avec la présence de 6 membres du comité exécutif sur les 15 membres; et la présence très remarquée du représentant du Ministre des Sports avec à ses côtés deux autres présidents des ligues régionales du centre et de l'Est invités a permis de mettre fin aux intentions antidémocratiques, illégales et machiavéliques; qui sont contraire non seulement à la norme mais aussi en contradiction totale avec les textes organiques de la FECATAE qui définit clairement le processus et la qualité de membre au sein de la FECATAE. La sortie médiatique du Ministre des sports et de l'éducation physique démontre qu'il y'a une forte volonté du gouvernement à assainir le milieu des fédérations sportives civiles nationales pour permettre au sport camerounais de retrouver sa lettre de noblesse en éradiquant des tels comportements qui fait nids au sein de la FECATAE.

Ainsi donc, le premier vice-président Monsieur Tsafack André ( Haut cadre de l'ambassade d'Allemagne au Cameroun) dont les intentions étaient de mettre hors jeu tous ceux qui ne sont pas détenteurs de la licence dite Global Licence (licence Internationale), qui n'est autre qu'un document qui sert à participer aux événements mondiaux sans aucune autre incidences sur les évènements nationaux.

Ce que ce dernier semble ignorer, à ce jour, à la fédération camerounaise de Taekwondo, nul ne peut se définir comme membre s'il va à l'encontre de sa charte d'adhésion tel que prévu à sa Loi 3 portant : Appartenance à la FECATAE. Et aucune autre entité physique ( personne physique) ou morale ( associative) de droit ne peut passer outre les ligues régionales dans laquelle elle est appelé à se définir, s'accroître et s'émanciper part les activités qu'elles mènent ; seules les ligues régionales ont qualité de les reconnaitre en tant membres de la fédération sauf si elle est une instance Supra, c'est à dire au dessus des ligues régionales.

Et c'est la raison pour laquelle,je tiens à saluer l'action patriotique du représentant du Ministre des sports qui s'est opposé à ce type de mécanisme dont il sait très régulière à la veille des renouvellements des instances dirigeantes des fédérations en marquant son opposition catégorique tout en instant d'en informer sa très haute hiérarchie qu'est le Ministre des sports sur les agissements qui risquent gangréner le processus des élections au sein de la fédération camerounaise de Taekwondo.

CHAMPIONNAT ET COUPE DU CAMEROUN DE TAEKWONDO : MÊME JOUR, SAUF AU CAMEROUN.

Excellence Monsieur le Ministre, l'heure est grave à la fédération camerounaise de Taekwondo qu'on assiste à désordre pour tromper la vigilance de la haute hiérarchie que vous êtes.

La fédération camerounaise de Taekwondo dont la machine administrative est constipée n'arrive plus à jouer son rôle véritable de promotion et de développement du Taekwondo Camerounais au sein du triangle national, laissant place aux ligues régionales et aux mécènes cette mission régalienne qui est la tienne, avec tous les moyens et les sacrifices mis à leurs dispositions.”

Source: www.camerounweb.com