0
Menu
Sport

Désordre à la Fecafoot: Abdouraman accuse Ferdinand Ngoh Ngoh en mondovision

Abdouraman Hamadou Camerounweb Abdouraman Hamadou Babba

Mon, 27 Sep 2021 Source: www.camerounweb.com

• Abdouraman Hamadou Babba est l'un des candidats au poste de président de la Fecafoot

• Connu pour ne pas avoir sa langue dans la poche, il le prouve encore une fois

• Dans une sortie sur un média de la place, il accuse le SGPR de prendre en otage le football du pays


Sur le plateau de la télévision InfoTv, c'est un Abdouraman Hamadou Babba en colère et sans langue de bois qui s'est déchaîné sur le SGPR qu'il accuse d'ingérence dans les affaires de football, alors qu'il n'en a pas les compétences.

"Les problèmes du football camerounais viennent du fait que il y a des gens qui ont des positions de l'Etat, qui agissent au nom de l'Etat du Cameroun et qui utilisent les moyens de l'Etat pour mettre ce football en morceau. Vous avez l'exemple avec ce faux processus électoral. Ils sont protégés par la présidence, certains par le secrétariat de la présidence ", déclare-t-il.

"La Fecafoot est dirigée à partir de la présidence de la République ", a déclaré le président de l'Etoile Filante de Garoua. C'est eux qui désignent qui doit être président à la Fecafoot, c'est eux qui disent qui disent qui doit être entraîneur… Que le ministre d'Etat Ngoh Ngoh laisse notre football…", a-t-il ajouté.



Dans une autre récente sortie, M. Hamadou Baba a fait une mise au point concernant la candidature de Samuel Eto'o.

"Mon ami et frère Samuel Eto’o et moi sommes sur deux lignes différentes et totalement opposées. Lui, il a choisi de prendre part à un processus électoral organisé par des personnes sans mandats, sur la base des statuts et d’un code électoral qui n’ont pas été adoptés par l’Assemblée générale légitime de la Fecafoot. Moi, j’ai choisi, en relation avec d’autres acteurs du football camerounais, de contester ce faux processus électoral en saisissant les juridictions compétentes qui vont statuer dans les prochaines semaines...S’agissant de la vraie Fecafoot, aucune disposition de ses statuts et de son code électoral en vigueur ne fait allusion à la double nationalité", écrivait-il il y a quelques jours.

Source: www.camerounweb.com