0
Menu
Sport

Elections à la Fecafoot: la commission électorale dos au mur

AG Fecafoot Njoya Camerounweb Une chose qui crée une entorse au chronogramme de ce processus déjà publié

Fri, 10 Sep 2021 Source: La Nouvelle Expression

Les responsables de cette commission donnent une conférence ce jour pour s’expliquer sur le processus électoral en cours à la Fédération camerounaise de football.

Le bras de fer entre Gilbert Schlick président de la Commission électorale de la fédération camerounaise de football et la chambre de conciliation et d’arbitrage du Comité national olympique et sportif du Cameroun semble tourner à l’avantage de cette chambre qui a demandé la suspension du processus électoral a la Fecafoot pour voir clair dans la liste des différents clubs des ligues départementales engagés dans ce processus électoral.

Après le passage en force annoncé par le président de cette commission Gilbert Shlick lors de la conférence de presse organisée par la Fecafoot la semaine dernière pour se prononcer sur la décision de cette chambre, cette Commission qui n’a pas du tout avancé dans le processus électoral organisé une autre conférence de presse ce vendredi pour parler de ce processus électoral.

Si l’objet de cette conférence n’est pas encore connu de manière précise, nul doute que le sujet tournera autour de ce processus électoral contesté, depuis le départ. Et, davantage, sur la décision du Comité national olympique et sportif du Cameroun qui vient de bloquer le processus électoral a la Fecafoot.

En effet, saisi par Mabouang kessack ancien Lion Indomptable candidat déclaré au poste de président de la fédération camerounaise de football qui dénonçait la fraude dans ce processus électoral et précisément la présence de 42 clubs fictifs dans la liste des clubs des ligues

départementales appelés à prendre part au processus électoral a la Fecafoot, la Chambre de conciliation et d’arbitrage du Comité national olympique et sportif du Cameroun avait décidé de stopper le p processus électoral a la Fecafoot. Cette commission avait donné raison à Mabouang kessack qui dénonçait certaines

irrégularités dans ce processus électoral. Elle avait ainsi dans sa décision demandé à la Fecafoot de suspendre les élections, le temps de voir clair dans la liste conteste. Une chose que n’a pas voulu respecter la Fecafoot et plus précisément la Commission électoral qui arguait que Mabouang n’avait pas respecté la procédure du contentieux.

Et que celui-ci n’avait pas suivi les voies normales pour son recours. Gilbert Shlick annonçait donc ne pas respecter cette mesure et poursuivre ce processus. Entre-temps cette commission a, à nouveau, saisi le Comité olympique pour contester la décision énoncée. Mal leur en a pris. La chambre d’homologation et d’arbitrage est restée ferme sur sa décision. Elle a bloqué le processus électoral. Une chose qui crée une entorse au chronogramme de ce processus déjà publié.

Comme annoncé par La Nouvelle Expression dans ses précédentes éditions, le processus électoral à la Fecafoot annonce de nombreux rebondissements. Il n’est pas surprenant qu’à la fin de ce processus que le Tribunal arbitral de sport de Lausanne en suisse soit de nouveau saisi.

Source: La Nouvelle Expression