0
Sports News Sat, 14 May 2022

Eliminatoires CAN 2023 : à peine convoqué, un Lion indomptable se blesse

• Mauvaise nouvelle pour l’équipe nationale du Cameroun

• A deux semaines du rassemblement, un joueur se blesse

• Il est dans la liste des joueurs convoqués par Rigobert Song Bahanag



Le manager et sélectionneur camerounais Rigobert Song Bahanag a publié il y a quelques heures la liste des Lions indomptables pour la période FIFA du 30 mai au 14 juin 2022. Il y a de nouveaux noms comme Etouga Franck, le meilleur buteur d’Asante Kotoko en Premier League au Ghana, Soni Kévin (Asteras Tripoli), etc. Avant le rassemblement, un Lion indomptable s’est blessé et pourrait être contraint d’abandonner sa place.

Samedi le 14 mai 2022, les Girondins de Bordeaux affrontent Le FC Lorient pour ce qu’on peut appeler l’une de leur dernière bataille. C’est un choc entre deux équipes mal classées dans le championnat de France de première division.

Dans le cadre de la 37ème journée de Ligue 1, Bordeaux essayera de se sauver parce qu’un faux pas peut les reléguer en deuxième division. Parallèlement aux Girondins, Lorient veut s’éloigner de la zone rouge, il sait que c’est le moment idéal parce que l’équipe bordelaise n’est pas au complet.

Par exemple, Le Lion indomptable, milieu de terrain Jean Onana est blessé et ne pourra pas aider son équipe dans cette lutte féroce pour le maintien en Ligue 1. Il absent du groupe de Bordeaux pour la réception de Lorient et pourrait manquer les matchs internationaux avec l’équipe nationale si son état physique n’évolue pas comme espéré.

Qatar 2022 : un spécialiste propose un schéma et style de jeu invicibles à Rigobert Song

Le politologue et vice-recteur à l’université de Yaoundé I, Mathias Eric Owona Nguini veut que le Cameroun aille loin à la Coupe du monde Qatar 2022. Après des conseils sur la stratégie défensive à suivre par les hommes de Rigobert Song Bahanag, l’universitaire revient maintenant sur le style de jeu à employer par Vincent Aboubakar et ses coéquipiers. Nguini parle d'animation de jeu et de touche de balle.

Parfaire la structuration du jeu. Les Lions doivent construire un jeu de très haut niveau pour briller au mondial. Leur jeu doit pouvoir et savoir coordonner les lignes. En effet, défense, milieu de terrain et attaque doivent être articulés à une dynamique de jeu correspondant à une configuration stratégique.

Ainsi, le jeu doit être bâti autour d’une relation équilibrée entre les compartiments. En d’autres termes, défense, milieu de terrain et attaque doivent avoir des joueurs situés au même niveau de jeu et s’insérer dans une gamme stratégique analogue.

Dans ce schéma, le jeu se construit autour d’une circulation organisée de la balle, jeu en une, deux touches de balle fondé sur le tiki-taka ; alternance maîtrisée entre jeu court et jeu long ; utilisation dynamique du jeu en triangle et d’une mobilisation structurée de la balle, préparation des relances ; préparation des attaques et contre-attaques par les transmissions entre compartiments.

L’élaboration du jeu suppose aussi que le Cameroun harmonise son jeu défensif, pressing permanent et double rideau défensif ; réduction des fenêtres d’opportunités pour les tirs, les reprises de volée et les centres, son jeu de transition, attention à la récupération, pression commune sur le milieu de terrain adverse, interception des actions de ce milieu par des contres, tacles et blocks et son jeu d’attaque, contre-attaques en jeu de rupture ou attaques placées, débordements, dédoublements et centres ou tirs.

Pour performer en Coupe du monde, les lions indomptables ont intérêt à développer leurs capacités d’animation du jeu. Même s’ils peuvent alterner phases de repos et de protection, phases de relance et de redémarrage ou phases de projection et de percussion, les lions doivent toujours, surtout au milieu de terrain et en défense, rester attentifs aux réactions de l’adversaire. Assurer une animation permanente à partir du milieu de terrain.

Le Cameroun n’atteindra un haut niveau ou un très haut niveau de performance que si son milieu de terrain est robuste et éveillé. Cet entrejeu doit être doté d’un vrai métronome, soit un milieu défensif posé en libero de l’entrejeu figure en centre de lancement des attaques et contre-attaques et en barrage devant la défense, soit un milieu volant alternant tâches défensives et offensives, soit par un vrai numéro 10 posé en patron du jeu. Ce dernier schéma ne sera praticable qu’avec de nouvelles recrues.
Source: www.camerounweb.com