1
Menu
Sport

Equipementier des Lions Indomptables : un vieux conflit Puma contre Coq Sportif refait surface ; Eto'o serein

Puma Contre Coq Sportif Le sort de Coq Sportif est scellé

Thu, 4 Aug 2022 Source: www.camerounweb.com

• Le sort de Coq Sportif est scellé

• Puma est pressenti

• Un vieux conflit était né entre les deux équipementiers européens



La guerre entre la FECAFOOT et le Coq Sportif n’a pas connu de dénouement. Le sort de l’équipementier français est scellé au moment même où on annonce déjà de nouveaux équipementiers pour les Lions Indomptables du Cameroun.

Il y a quelques jours, la FECAFOOT évoquait avoir déjà arrêté 3 candidats sur les 10 ayant soumissionné à l’appel à candidatures. Le nom de Puma a été évoqué parmi ces candidats. Seulement on se souvient que le Coq Sportif est cet équipementier qui est a fait rompre le contrat de Puma chez les Lions.

L’histoire pourra se répéter dans les prochaines semaines. Le conflit sera bel et bien une remontada si Puma est définitivement arrêté comme le prochain équipementier des lions.

Selon les sources concordantes, trois équipementiers ont été retenus pour remplacer Coq Sportif à la Fédération Camerounaise de Football (FECAFOOT). Il s’agit des trois géants du secteur : Nike, Adidas et Puma.

« Celui qui remportera l’appel d’offre sera connu à la suite de la prochaine réunion du comité exécutif de la FECAFOOT qui sera convoqué très prochainement », indique Boris Bertolt.

« Cependant les mêmes sources indiquent que la marque qui bénéficie des faveurs de l’actuel exécutif de la FECAFOOT c’est PUMA. Ce qui marquerait en réalité un retour. Car Puma avait été remplacé par Coq Sportif après un intense lobbying de Yannick Noah auprès de son ami Seidou Bombo Njoya et à la présidence de la République », précise le journaliste.

On se rappelle aussi que le Cameroun était au cœur d’une histoire de conflit entre les équipementiers Puma de l’Allemagne et Coq Sportif de la France depuis le coupe d’Afrique des nations de football Libye 1982.

Lors de la Coupe d’Afrique des nations 1982 en Libye, l’équipe du Cameroun qui était chez l’équipementier allemand PUMA est passé sous pavillon français COQ SPORTIF après la qualification pour la coupe du monde.

La Fédération camerounaise de football (FECAFOOT) était prise en sandwich. Roger Mila avait joué la CAN avec un short Puma, un maillot différent de tous les autres, sur lequel on a rajouté une bande blanche sur les épaules, ainsi que des godasses Puma. C’est ce qui explique l’originalité, ou le décalage de ses équipements pendant la CAN 82 en Libye.

Rappelons que Coq Sportif dont le contrat s’achève en 2023, soit l’année prochaine, a déjà annoncé les couleurs. Ils vont traîner la FECAFOOT en justice et réclamer près de 10 milliards Fcfa.

Source: www.camerounweb.com