0
Menu
Sport

Fédération de Judo : le ragot de Vanessa Mballa provoque l’indignation des responsables

Sun, 4 Apr 2021 Source: 237online.com

La Fédération Camerounaise de Judo à n’en point douter, est l’une des rares fédérations sportives au Cameroun qui jouit d’une notoriété managériale avérée, et dont la structuration ainsi que l’encadrement des athlètes sont sans équivoque.

Les résultats glanés ces dernières années témoignent à suffisance de la sollicitude de cette fédération pour ses athlètes.

Dès lors, l’on peut comprendre la sortie épistolaire de la FECAJUDO qui au travers d’un communiqué, exprimé son indignation autant qu’elle est surprise, par un article publié sur Facebook, s’apitoyant sur le sort de l’internationale camerounaise de judo Hortense Vanessa Mballa Atangana. L’article en question fait état de ce que cette dernière, en course pour la qualification aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020, reprogrammés en juillet 2021, serait abandonnée à elle-même et se débrouille toute seule dans sa quête de qualification olympique.

Cependant, à la FECAJUDO la réalité est tout autre, et les fait parlent d’elle-même : « De 2013 à 2021, cette dernière a pris part à 8 championnats d’Afrique, 2 jeux de la francophonie, jeux du Commonwealth, 7 African Open, 6 Championnats du monde, une dizaine de Grands Slam et de Grands Prix, jeux africains, jeux olympiques (Rio 2016)…et toutes ces compétitions ont été financées soit par l’Etat du Cameroun, soit par la FECAJUDO, soit par la solidarité olympique à hauteur d’environ une centaine de millions de francs CFA. », apprend-on de ce communiqué.

D’autre part, concernant les Jeux Olympique de Tokyo, ce communiqué fait savoir que, pour la préparation et la participation des athlètes camerounais, le Gouvernement de la République du Cameroun, le Comité National Olympique et Sportif du Cameroun et la FECAJUDO, ont pris toutes les dispositions tant administratives que financières y afférentes et la « Team Cameroon », conformément au chronogramme officiel établit se mettra en préparation.

De toute évidence il apparaît que cet article publié sur Facebook et qui ne s’appuie sur aucun fondement, frise le mépris et l’ingratitude, surtout quand il provient d’un athlète sur qui près de 10 millions de francs CFA sont investis chaque année. En l’occurrence, cette publication sur les réseaux sociaux vise malencontreusement à ternir l’image du Cameroun, de la FECAJUDO, des Institutions et des personnalités qui les incarnent.

Source: 237online.com

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.