0
Menu
Sport

FECAFOOT: Eto’o est Camerounais, Samuel est éligible

Etoo Camerounais Samuel Eto'o Fils

Mon, 6 Sep 2021 Source: LA VOIX DES JEUNES N° 050

C’est ce que tout l’establishment footballistique camerounais s’accorde à dire en ce moment pour parler de la prochaine élection à la présidence de la Fédération camerounaise de Football (FECAFOOT). La voix des jeunes a mené l’enquête.

Depuis la création de la Fécafoot, jamais le football camerounais n’a été aussi proche d’avoir un homme capable de le révolutionner, Samuel Eto’o Fils en est l’homme providentiel! Résultat de l’enquête menée dans la cité capitale, auprès des jeunes et plusieurs professionnels du football. Son éligibilité ne fait montre d’aucun doute et aucun obstacle ne se dresse devant le quadruple vainqueur de la ligue des champions européenne, la fierté du Cameroun, un exemple pour la jeunesse.

Samuel est éligible

Eto’o est éligible et la question ne se pose plus, les textes de la FÉCAFOOT le démontrent d’ailleurs «Peut être candidat à la présidence de la FÉCAFOOT, tout camerounais des deux sexes âgés au moins de vingt-un (21) ans et au plus de soixante-dix (70) ans révolu… ». La cellule de communication de la FÉCAFOOT corrobore en ces termes «aucun obstacle n’existe devant la candidature d’Eto’o». Samuel Eto’o n’a jamais évolué sous une nationalité autre que celle du Cameroun, il est Camerounais jusqu’à preuve du contraire.

Eto’o est camerounais

«Samuel Eto’o est un Camerounais jusqu’à preuve du contraire. Et comme tel les lois camerounaises lui donnent le droit d’être candidat à la présidence de la FECAFOOT» propos d’Abdoullaye Ado, expert en football et ancien rapporteur de la commission d’homologation et de discipline de la FECAFOOT. Pour Abdouraman Hamadou Babba, ancien directeur du cabinet de la FECAFOOT « le débat devrait être concentré sur le programme d’Eto’o, sa capacité en management et sa connaissance des rouages du football et non sur une histoire de double nationalité» de surcroit, Samuel Eto’o a déjà le soutien de la jeunesse.

Soutien de la jeunesse

«Ce n’est que justice pour lui. Parce que Samuel Eto’o a beaucoup donné au Cameroun. Il est temps que la patrie lui soit reconnaissante.» lance André Ewane, footballeur amateur. Assague Olama lui pense que «c’est une opportunité » unique pour le football camerounais de redorer son blason. «Depuis plusieurs années, on va de scandale à scandale. Ce qui est totalement absurde ». Dans un entretien accordé à la voix des jeunes, André Salakou, soutien «la FÉCAFOOT a déjà besoin d’un toilettage en profondeur. Quoi de merveilleux qu’un ancien joueur international comme Eto’o pour faire de cette fédération une référence en Afrique».

L’Homme providentiel

Les défenseurs de la candidature de Samuel Eto’o croient désormais dure comme fer, que l’ancien Barcelonais remportera cette élection. Leur champion s’est d’ailleurs prononcé sur le sujet, il pense « qu’il est temps que les choses changent » et il « compte aller jusqu’au bout ». Tout porte à croire que le goleador camerounais, briguera le poste de président de la FÉCAFOOT car toutes les sources s’accordent à dire que c’est l’homme providentiel , le candidat idéal à ce poste depuis que l’institution existe. Le processus électoral à la présidence de la FÉCAFOOT se poursuit, même s’il a connu un coup d’arrêt il y a quelques jours, suite à un ‘’soupçon de fraude’’, sa reprise est imminente et ce sera la dernière ligne droite souligne une source anonyme au sein de la FÉCAFOOT. Par ailleurs, Abdouraman affirme que l’assemblée générale légitime de la FECAFOOT se réunira la dernière semaine du mois de septembre 2021 pour prendre des décisions allant dans le sens des intérêts du football camerounais. Car selon lui le processus électoral actuel est contesté parce qu’«organisé par des personnes sans mandats».

Source: LA VOIX DES JEUNES N° 050