0
Sports News Wed, 14 Jul 2021

FECAFOOT: Seidou Mbombo Njoya appelle au cessez-le-feu

C’était hier, 13 juillet 2021, au cours de l’Assemblée générale extraordinaire consacrée à l’adoption des nouveaux statuts de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot) à l’hôtel Mont Febe.

La Fédération camerounaise de football (Fécafoot) vient de se doter de ses nouveaux statuts. Ils ont été votés par les différents délégués de l’instance faitière venant des dix régions dont 99 voix pour, 11 voix contre et 2 voix nulles. Dans le fond, rien n’a véritablement changé en dépit du temps mis pour passer au scanner les anciens statuts. Le président Seidou Mbombo Njoya, à la sortie des travaux, avait l’air détendu et satisfait. Pour lui : « Il n’y a pas un véritablement changement dans les nouveaux statuts préparés. La ligue professionnelle aura une place supplémentaire à l’Ag. Nous avons décidé de ne pas augmenter les frais de licence ; ce qui avait été proposé ». Et d’ajouter : « Nos statuts de 2018 ne souffraient d’aucun problème. L’annulation des élections ne venait pas des statuts mais du problème du quorum. Cette question a été résolue dans les nouveaux statuts. Les corps de métier ont été introduits dans les nouveaux statuts ».

Le président Seidou est convaincu de ce que, la fédération dispose désormais des textes de bonne qualité. La qualité de ceux qui ont adopté ces nouveaux textes ne souffre de rien assure-t-il. Il appelle les différents acteurs à mettre de côté leur ego car « le football ne se joue pas dans les tribunaux. Je lance le message d’un cessez-le-feu. Les textes n’ont pas été taillés pour un candidat mais pour tous les candidats ».

Une interdiction manquée

A la veille (12 juillet 2021), l’incertitude planait sur la tenue de ces travaux à l’hôtel Mont Febe. Après l’appel du ministre des Sports et de l’éducation physique (Minsep), Mouelle Kombi, de surseoir à cette Ag. Cette sortie du Minsep a poussé le Sous-Préfet de Yaoundé 2, Mamadi Mahamat, à interdire ces travaux avant de se rétracter quelques heures plus tard suite à une missive de la Fifa-Caf. L’administrateur civil était présent à l’Ag de la Fécafoot. Il avait une mission claire : « Je suis parti de mes services à l’effet de vérifier le dispositif sécuritaire que nous avons mis en place. Pour ce qui est des travaux de cette Ag… nous devons savoir rester serein. Nous irons à la Can et les assises de ce jour sont d’une importance telle que, il n’est point besoin d’aller verser dans les commentaires oiseux ». Et d’ajouter : « Certains ont demandé pourquoi une première décision et une deuxième. Vous devez savoir que l’administration est dynamique. Dès qu’il y a des éléments nouveaux probants, l’administration peut se raviser. Point n’est besoin d’aller chercher les poux sur les têtes des gens. Il y a eu plusieurs correspondances et autre développement de la situation en journée. C’est ce qui a abouti à notre deuxième décision », a-t-il conclu.

Une Assemblée générale sera convoquée dans les prochaines semaines dans le but de mettre sur pieds la commission électorale.
Source: Le Jour
Related Articles: