0
Menu
Sport

FECAFOOT : fuite de preuves accablantes pour Banlock Benjamin, Eto'o serein

Preuve Didier Bankok Samuel Eto'o est serein

Wed, 18 May 2022 Source: www.camerounweb.com

C’est l’information qui secoue le milieu du football camerounais ce 18 mai 2022. Même si l’in s’y attendait, le vin est enfin tiré. En effet, Banlock Benjamin, désormais ex- Secrétaire général de la Fédération Camerounaise de Football a mis fin à son aventure avec l’instance faitiaire du football camerounais. Il quitte ainsi Samuel Eto’o à qui, il a remis une lettre de démission.

Dans sa lettre de démission dont CamerounWeb s’est procuré copie, Banlock Benjamin explique sa décision le management d’Eto’o qui lui cause problème. « Je crois toujours que cela est possible mais l'état des lieux de notre management et de notre gouvernance m’amène à en douter fortement au regard des évènements qui se succèdent, des faits divers qui se multiplient et de l'actualité qui donne à voir sans aucun doute, que la Fédération Camerounaise de Football (FECAFOOT) n'est pas en phase avec le projet qui vous a porté à la tête de cette fédération », a-t-il déclaré.

Seulement, tout porte à croire qu’il n’est pas exempt de tout reproche. Kevin Fotso. Vient de faire une réaction dans laquelle il estime que le SG démissionnaire n’est pas honnête et il sort des preuves. .



Benjamin Banlock prêche pour une " administration de progrès à la FECAFOOT "... C'est l'hôpital qui se fout de la charité. ]

Le 28 mars 2022, l'ex Secrétaire Général de la FECAFOOT écrit à Mustapha Mohamed Ben Adam en qualité de quatrième vice-président de l'Aigle Royal du Moungo. Faisant suite à sa lettre du 7 mars et conformément aux statuts du club, Benjamin Banlock va donner quitus à la tenue de l'assemblée générale de cette équipe mythique en prélude au lancement du Championnat régional. " Vous voudrez bien nous informer de votre calendrier et, ultérieurement, des conclusions de vos travaux " précisera t'il dans sa correspondance. La date du 8 avril sera donc arrêtée pour la tenue de cette Assemblée Générale à Nkongsamba et communiquée au SG comme indiqué.

Le 8 avril, alors que les travaux ont démarré à l'hôtel le Moungo, les participants vont découvrir que circule sur la toile une lettre du même Secrétaire Général, demandant cette fois-ci au sous prefet de l'arrondissement de Nkongsamba 2ème de suspendre la tenue de cette AG. Paradoxe; le représentant du sous-préfet présent dans la salle n'est au courant de rien. La lettre en question n'existe que sur Facebook. À la sortie de l'AG un nouveau bureau est élu. Le Secrétaire Général accusera le 4ème vice-président Mustapha, mandaté pour la circonstance, d'avoir refusé de décrocher son téléphone et d'ouvrir son WhatsApp pour prendre acte de la suspension des travaux. En effet, le Secrétaire Général voulait procéder par l'administration " téléphonique ".

Depuis cette acrobatie administrative digne d'un film de cow-boy, Benjamin Banlock a créé une crise sans précédent au sein de l'Aigle Royal du Moungo. À l'heure où nous parlons, le club est devant la Chambre Nationale des Litiges de la FECAFOOT et une situation de bicéphalisme prévaut à la tête de l'Aigle. Je vous épargne des multiples soupçons de corruption autour de ce dossier qui est désormais une patate chaude entre les mains de Samuel Eto'o.

Kevin Fotso.



281359102_546253403755788_8026281802228772364_n-converti by CamerounWeb on Scribd

Source: www.camerounweb.com