0
Menu
Sport

Fecafoot: entre Mbombo Njoya et Samuel Eto'o, voici celui que préfère Richard Bona

Bona Et Eto Camerouweb Richard Bona et Samuel Eto'o

Wed, 29 Sep 2021 Source: www.camerounweb.com

• Eto'o et Mbombo Njoya sont tous deux candidats à la présidence de la Fecafoot

• Pour Richard Bona, Samuel Eto'o est le meilleur profil

• Mais pour Bona, il ne peut pas être candidat


Dans une publication ce mercredi, le célèbre basiste d'origine camerounaise affirme qu'il préfère voir Samuel Eto'o à la tête de l'instance de gestion du football camerounais.

Pour l'auteur du titre "Allô Fokou" et "Ngarbuh", Seydou Mbombo Njoya, président sortant de la Fécafoot a déjà prouvé son incompétence.

Bona ajoute qu'il opterait pour Samuel Eto'o parce l'ancien capitaine des Lions Indomptables ne viendra pas pour s'enrichir.

"Le vrai problème de la Fecafoot ressemble drôlement à celui de l’Etat du Cameroun…La corruption et la mauvaise gestion sont les raisons qui clouent au sol le développement du football au Cameroun…La solution est la “TRANSPARENCE”. Ce mot qui dérange tant. Si j’avais un choix entre les deux, il porterai sur Samuel. Pour 2 raisons simples : Samuel n’a pas faim et l’autre a déjà prouvé son incapacité", a déclaré Richard Bona.

L'artiste pense aussi que le meilleur aura beau être Samule Eto'o, mais ce dernier ne pourra pas déposer sa candidature, si l'on respectait la loi. Revient donc sur le tapis, la loi sur la double nationalité qui aura tant causé du tort à plusieurs Camerounais de la diaspora.

"Maintenant arrive la loi. Dans tout son sens strict, la loi doit toujours s’imposer. Si tu demandes le visa pour aller au Cameroun, Eh bien selon les textes de la Fécafoot, tu es inéligible à cette élection. Point", ajoute l'artiste.

Mascarade électorale

Pour Samuel Eto'o, il y a de très fortes chances que l'élection du président de la Fecafoot dont il est candidat soit une mascarade.

Les inquiétudes du multiple « Ballon d’or » africain figurent dans une correspondance adressée au ministre des Sports et de l’éducation physique et dont la rédaction de CamerounWeb a obtenu copie.

En effet, dans ce courrier, le candidat à la présidence de la FECAFOOT relève de nombreuses irrégularités depuis le début du processus électoral pour le renouvellement du bureau de l’instance du football camerounais.

Samuel Eto’o Fils informe le Pr Narcisse Mouelle Kombi des « nombreux manquements relevés depuis la mise en route du processus électoral jusqu’à ce jour ».

Selon l’ex-capitaine des Lions Indomptables du Cameroun, il y aurait eu « une falsification aggravée de la liste des clubs des championnats départementaux appelés à prendre part aux élections au niveau départemental ».

Source: www.camerounweb.com