6
Menu
Sport

Fecafoot : les trois images humiliantes qui ont condamné à jamais Le Coq Sportif

LEC1 La Fecafoot a rompu son contrat avec Le Coq Sportif

Fri, 5 Aug 2022 Source: www.camerounweb.com

• La Fecafoot rompt avec Le Coq Sportif

Samuel Eto'o Fils veut un nouvel équipementier

• Des propositions sont déjà retenues



La Fédération camerounaise de football (Fecafoot) présidée par Samuel Eto'o Fils a mis un terme au contrat qui la lie avec l’équipementier français Le Coq Sportif. L’instance dirigeante du football national a lancé un appel à candidatures aux équipementiers.

Beaucoup d’équipementiers se sont proposés pour devenir l’habilleur des équipes nationales camerounaises et collaborer avec l’ancien Lion indomptable, Samuel Eto'o Fils.

Seulement, depuis l’annonce officielle de rupture de contrat faite par la Fecafoot, Le Coq Sportif ne lâche pas le morceau. L’équipementier essaie d’intimider Samuel Eto'o Fils et la Fecafoot, espérant qu’il change de décision.

Sur les réseaux sociaux, beaucoup de citoyens sont d’accord avec la décision de la Fecafoot et saluent cette volonté de toujours chercher un meilleur preneur pour l’équipe nationale.

Les internautes ont cherché et trouvé d’anciennes photos des Lionnes indomptables ainsi que du ministre des Sports et de l’Education physique, Narcisse Mouelle Kombi.

legende

Sur celles-ci, on voit clairement que les maillots ou les survêtements ne sont pas taillés sur mesure pour les personnes qui les portent. Soit trop petits, souvent trop grands : « Le Coq Sportif est même courageux de venir aboyer à la Fecafoot hein », a écrit un internaute qui trouve que l’équipementier n’est plus celui qu’il faut au Cameroun.

legende

Du côté de Le Coq Sportif, la somme demandée pour oublier sa collaboration avec le Cameroun se chiffre à plusieurs milliards de francs CFA. Le journaliste Boris Bertolt l’évoque dans l’une de ses publications.

legende

« Exclusif. Le Coq Sportif compte réclamer près de 10 milliards de francs CFA à la Fecafoot pour rupture abusive de contrat », a titré le lanceur d’alerte camerounais.

legende

Celui-ci explique que c’est « certainement une affaire qui risque à nouveau de faire saigner les caisses de l’Etat du Cameroun déjà en faillite ou de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot). Le Coq Sportif va poursuivre devant les tribunaux la Fecafoot pour rupture abusive de contrat ».

Source: www.camerounweb.com