0
Menu
Sport

Fecafoot : un allié de Samuel Eto'o reconnait que sa gestion n’est pas parfaite

Samuel Eto'o Camerounweb  2 Aucune gestion managériale n’est parfaite, Samuel Eto'o Fils n’est pas exempt

Wed, 18 May 2022 Source: www.camerounweb.com

• La démission de Benjamin Didier Banlock fait du bruit

• Il était le secrétaire général de la Fecafoot

• Son départ donne place à des révélations



Benjamin Didier Banlock a officialisé sa démission du poste de secrétaire général de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot). Il a fait l’annonce mercredi le 18 mai 2022 à travers une lettre adressée à Samuel Eto'o Fils.

A vos côtés depuis votre campagne électorale, puis en tant que collaborateur, j’ai cru et j’ai œuvré le peu de temps qu’il m’a été donné de le faire, à assurer des responsabilités compatibles avec le projet pour lequel vous m’avez fait confiance en me proposant de vous accompagner.

Je suis fondé à penser que le football camerounais ne retrouvera sa grandeur que si de grands hommes qui portent de grandes idées, agissent avec grandeur dans un environnement qui permet l’élévation et le progrès en d’autres termes, la réalisation de grands desseins.

Ces mots ci-dessus ont été formulés par Benjamin Didier Banlock. Depuis, les observateurs nationaux accusent l’ancien buteur du Football Club Barcelone de ne pas bien gérer l’institution. Précédemment, il avait limogé Liliane Binyet qui était Chef de département Marketing et Responsabilité sociétale de la Fecafoot.

Dr Jean Crépin Nyamsi est un allié de Samuel Eto'o Fils. Il a pendant un temps œuvré à ses côtés pour redonner au football camerounais ses lettres de noblesse. Pour lui, « ce communiqué jette Samuel Eto'o Fils à la solde de ses ennemis ».

J’apprends par voix des réseaux sociaux ton départ ce jour, du poste de Secrétariat général de la Fecafoot. Aucune gestion managériale n’est parfaite. Samuel Eto'o Fils n’est pas exempt et il en sera ainsi dans la gestion de toute entreprise. J’estime que ta décision a été bien pensée pour faire ce genre de communiqué qui, pour moi donne une mauvaise collaboration avec Samuel et jette ce dernier à la solde de ses ennemis.

Autrement dit, l’ancien candidat à la présidence de la Fecafoot, Jean Crépin Nyamsi estime que Benjamin Didier Banlock pouvait utiliser une autre méthode moins alarmiste pour annoncer sa démission.

Source: www.camerounweb.com