0
Menu
Sport

Football : après son deuil, Seidou Mbombo Njoya signe son retour dans l’arène

Seidou Mobon Seidou Mbombo Njoya

Thu, 14 Oct 2021 Source: www.camerounweb.com

• Seidou Mbombo Njoya témoigne sa gratitude aux acteurs qui l’ont soutenu

• Il revient en pleine crise avec des acteurs qui viennent de le suspendre

• Les prochains jours s’annoncent mouvementés



Le président par intérim de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot) Seidou Mbombo Njoya vient de signer son retour au-devant de la scène après avoir fait les funérailles de son papa. Ce retour intervient alors même qu’il est au centre d’une bataille avec une frange des acteurs qui viennent de le suspendre de toute activité liée au football.

Le président par intérim de la Fédération camerounaise de football a tenu à témoigner sa gratitude envers les acteurs du football qui l’ont accompagné dans les obsèques de son papa, le Sultan Ibrahim Mbombo Njoya, décédé le 27 septembre en France, des suites de maladie.

« Je voudrais exprimer de tout cœur ma gratitude à tous les acteurs du football, les autorités locales, tous les dignitaires de l'Afrique et du monde entier pour leur soutien lors des funérailles de mon défunt père, Ibrahim Mbombo Njoya, Sultan King des Bamouns et ancien président de la #FECAFOOT », a-t-il posté sur sa page Facebook.

Il faut dire que c’est un peu une libération pour lui, après les cérémonies d’inhumation de son papa et de sa succession qui s’est aussi bien passé. Maintenant, il pourra se concentrer essentiellement sur le football où il doit faire face à une fronde. En effet, une session extraordinaire de l’Assemblée générale 2009 de la Fécafoot s’est tenue ce mardi en visioconférence.

Les frondeurs présents et représentés ont pris plusieurs résolutions « à l’unanimité ». La première, c’est le retrait de « toute compétence » à « Seidou Mbombo Njoya et aux membres du Comité Exécutif élus le 12 décembre 2018 et dont l’élection a été annulée par la sentence » du Tribunal Arbitral du Sport du 15 janvier 2021, « compte tenu du fait que le point 235 de ladite sentence n’est pas une décision mais une simple suggestion de la Formation arbitrale », lit-on dans le document qui sanctionne les travaux.

Seidou Mbombo Njoya va-t-il prendre de la hauteur ou rentrer le jeu de ping-pong. L’avenir nous le dira. Toujours est –il que le football camerounais a besoin de sérénité pour préparer dans les conditions optimales la prochaine CAN.

Source: www.camerounweb.com