1
Menu
Sport

LFPC-FECAFOOT : 'Il faut demander à Samuel Eto’o de venir régler le bordel qu’il a créé'

Samu Etoo 'Il faut demander à Samuel Eto’o de venir régler le bordel qu’il a créé'

Sun, 22 Nov 2020 Source: lebledparle.com

La bataille qui oppose la LFPC et la FECAFOOT et qui paralyse depuis de nombreux mois le football local a servi de seconde thématique au programme Canal presse, production du 22 novembre 2020. Autour du présentateur Bouba Ngomna, se sont réunis le Pr Claude Abé, Serge Mbappé, Jean-François Channon et Benjamin Amena. Ces personnalités ont analysé à tour de rôle, l’impasse qui perdure au sujet de l’organisation du championnat camerounais.

S’exprimant sur la question, Claude Abé pense qu’il revient à l’ex capitaine des Lions indomptables de « régler le bordel qu’il a créé ». Il invite Samuel Eto'o à aller rencontrer les deux parties en conflit pour tenter du haut de son aura, d’apporter une solution définitive à cette situation. «Il y a deux camps, ceux qui aiment le football, et d'autres qui veulent se servir du football pour manger», estime l’enseignant au département de sociologie de l’Université de Yaoundé II.

Si malgré les efforts effectués ici et là, Pierre Semengue et Seydou Mbombo n’arrivent toujours pas à trouver un terrain d’entente, il convient d’après Claude Abé de « dissoudre les deux instances ».

Serge Mbappe corrobore

«Samuel Eto’o lui-même a affirmé que c’est lui qui a placé Seydou Mbombo Njoya», lance le Conseiller de la LFPC qui n’a pas manqué au passage, de tacler l’instance faîtière du football camerounais. « La FECAFOOT a refusé de nous donner les arbitres, les licences. Ensuite, ils sont allés confiner les arbitres au Centre technique de la FECAFOOT à Odza (…). Malgré la décision de justice, la FECAFOOT est là pour créer le chaos. Ils veulent amener le peuple camerounais à se rebeller. Empêcher les Lions A' de gagner le CHAN », affirme-t-il.

Amenda défend la FECAFOOT, Jean-François Channon pense au peuple

Benjamin Amenda renie en bloc les allégations du Dr Mbappé tout en brandissant le fait que la FECAFOOT est la seule structure qui bénéficie de la reconnaissance de la CAF et surtout de la FIFA, autorité suprême du football mondial. Le DP de Le Messager quant à lui, pense que les deux parties en guerre sont «en flagrant délit de trouble à l'ordre public. Les Camerounais qui attendent une CAN depuis 72 ne vous pardonneront pas», objecte-t-il.

Source: lebledparle.com

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.