0
Menu
Sport

Le contrat avec Guinness Cameroun est une mascarade - Ntem Massoma David

Tue, 17 Nov 2020 Source: lionindomptable.net

Présent à Douala le 13 novembre 2020, le président de Champion football club, équipe de deuxième division dénonce le fait que le contrat ait été signé sans impliquer les responsables de clubs. Ce membre de l’Association nationale des présidents et Promoteurs Camerounais de football féminin (ANPPCFF) pense que ce partenariat avec la société brassicole a peu de chance de transformer le visage de cette discipline.

Comment accueillez-vous le premier contrat de sponsoring du championnat de football féminin ?

Nous, les présidents et Promoteurs de football féminin avions eu vent de cette nouvelle par le biais de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot). Mais au fil du temps, nous n’étions plus informés de de la suite des événements. La Fécafoot et la Ligue de football féminin du Cameroun (LFFC) ont pris les devants comme toujours. Donc, nous accueillons le nouveau sponsor avec des informations filtrées. Seules la Fécafoot et la LFFC connaissent tous les contours.

Pour les présidents de clubs, en quoi ce partenariat est-il bénéfique ?

Le partenariat pouvait nous être bénéfique si et seulement la Fécafoot et la LFFC nous mettaient tous sur une même table pour en discuter et poser nos conditions générales. Mais nous n’avons pas eu drot au chapitre. Les décisions ont été prises de manière unilatérale et nous ont été imposées.

Le nouveau partenaire Guinness Cameroun va offrir les équipements aux clubs pendant deux saisons et donner des perdiemes aux joueuses. Cette contribution peut-elle changer le visage du football féminin au Cameroun?

Les présidents de club n’ont pas attendu l’arrivée de Guinness Cameroun pour prendre en main la préparation générale de leurs clubs ! Tous les clubs de D1 et D2 sont prêts depuis pour la saison sportive 2020-2021. Donc l’ajout d’équipements pourrait être un tremplin pour les clubs. La preuve, c’est à la signature sous fond de mascarade de ce contrat, sans informer ni inviter les présidents de clubs, qu’ils ont remis ces équipements à la veille du match d’ouverture. Alors que ces équipements devraient être remis aux clubs depuis. Les clubs ont envoyé leurs couleurs et logos depuis très longtemps. Sur l’affaire des retombées financières qui seront remises aux joueuses, je dirai que c’est très décevant pour une instance comme la Fécafoot qui par le billet du président lui-même a indiqué qu’il prenait le football féminin comme cheval de bataille pour le développer. Mais encore aujourd’hui on en est à parler de perdiemes au lieu de salaires. Signer des contrats de perdiemes alors que les clubs en donnent déjà. Il faut s’interroger sur ce contrat de sponsoring. A mon avis, le visage du football féminin au Cameroun risque d’être aussi à son tour froissé dans prochains jours si la Fécafoot et la LFFC maintiennent leur attitude de décider seules sans les clubs. .

Avec l’arrivée d’un partenaire et la création d’une Ligue spécialisée, pensez-vous que le foot féminin est voué à un bel avenir dans le moyen terme ?

Si les choses sont bien faites dans une collaboration entre les clubs et la Ligue, ce secteur du football prendra bien le déçu sur les autres. Mais si nous cultivons le ridicule et continuons à poser des actes contradictoires, ce sera un frein pour le développement de notre football. C’est le 13 novembre 2020 à Douala lors de la signature avec ce partenaire que les présidents et Promoteurs de football féminin ont appris de la même bouche du président de Fécafoot que cette Ligne spécialisée a un exécutif provisoire et sans grand pouvoir. C’est pourquoi c’est la Fécafoot qui a signé avec Guinness Cameroun et non la présidente de la LFFC.

Source: lionindomptable.net

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.