Sport

Actualités

Business

Culture

TV / Radio

Afrique

Pays

Tribune

Lions Indomptables: Joseph Antoine Bell est très inquiet

Joseph Antoine BELL Joseph Antoine Bell

Tue, 14 Nov 2023 Source: www.camerounweb.com

L'ancien Lion indomptable Joseph Antoine Bell est très inquiet par le niveau de jeu de l'équipe nationale du Cameroun.

Dans une récente sortie le président de l'Onies ne voit pas le Cameroun faire bonne impression pendant la Coupe d'Afrique des Nations Côte d'Ivoire.

Dans une récente sortie, Antoine Bell ne le cache pas.

"Aujourd’hui avec cette personnalité que j’ai en tant que consultant à Rfi, je suis zen, je ne suis partisan d’aucune équipe, je suis partisan du jeu. Maintenant si je prends l’affaire en tant que Camerounais, j’ai des raisons d’être inquiet. Oui absolument", a déclaré l'ancien gardien de but.

Joseph-Antoine Bell est un footballeur professionnel franco-camerounais, né le 8 octobre 1954 à Mouandé (Cameroun, Région du Littoral) et qui évoluait au poste de gardien de but. Parfois appelé JoJo Bell, au cours de sa carrière de 20 ans, il a joué dans son Cameroun natal ainsi qu'en Côte d'Ivoire et en Égypte avant de s'installer en France, où il a joué pour plusieurs clubs de haut niveau dont Marseille, Bordeaux et a finalement mis fin à sa carrière de joueur avec Saint-Étienne.

Gardien camerounais assez spectaculaire, Jospeh-Antoine Bell vivra dans l’ombre de Thomas N’Kono. Joueur des années 80, il découvre l’Europe tardivement mais connaitra de grands clubs de l’hexagone : OM, Bordeaux, Saint-Etienne. Bell aura connu la consécration assez tardivement puisqu’il restera sur son content pendant ses belles années, à Douala tout d’abord avec qui il remporte 2 championnats et la Coupe d’Afrique des Champions, puis en Egypte où il gagnera également un titre. Gardien félin et spectaculaire, il intègre rapidement la sélection des Lions Indomptables mais est barré par Thomas N’Kono, son éternel rival. Il remporte tout de même 2 CAN en 1984 et 1988.

Agé de 31 ans, en 1985, il débarque donc en Europe, à l’Olympique de Marseille, qui vient tout juste de renaître de ses cendres, sauvé par les minots.

Un jeune président, sévèrement burné, s’apprête à monter une énorme équipe et l’expérience du camerounais sera précieuse dans la montée en puissance de l’OM. De son passage à l’OM, il restera 2 finales de Coupe de France perdues (1986 et 87) et une place de vice-champion (1987), mais surtout l’affaire des bananes. En effet, dans le cadre de la rivalité entre Claude Bez et Bernard Tapie, lors du championnat 1989/1990, la réception des girondins se fait dans un climat délétère, sur fond d’affaire judiciaire. Tapie avait accusé son ancien gardien, passé chez l’ennemi bordelais en 1989 après une pige à Toulon, d’avoir détourné des fonds destinés à la formation de jeunes sportifs africains. Durant tout le match des bananes sont jetées au gardien bordelais, tandis que Jean-Pierre Papin tentait de le déstabiliser en lui promettant la prison. Les jets de bananes ne sont que très moyennement appréciés par Nanard qui rentre dans une colère noire, c’est le cas de le dire, et cet incident marquera la fin des comportements racistes au Vélodrome, en tous cas.

En 1990, Bell prend part à l’épopée camerounaise qui verra les Lions échouer en quart du « Mondiale » contre l’Angleterre, 3-2 après prolongations après avoir mené 2-1. Un petit Séville pour les africains mais vite atténué par la fierté de l’exploit. Le Cameroun avait battu 1-0 l’Argentine championne en titre en match d’ouverture. Toutefois, là encore, Bell doit se contenter d’une place sur le banc, devancé par son rival. L’année suivante il quitte la Gironde pour le Forez, à l’âge de 36 ans. Alors qu’on lui prédit une fin de carrière rapide, il reste bien vert en dépit de son âge et, tel un Roger Milla, portera la tunique stéphanoise jusqu’en 1995 avant de de terminer sa carrière à 41 ans.

Depuis 2007, la page Wikipedia anglaise de Joseph-Antoine Bell a enregistré plus de 75 722 pages vues. Sa biographie est disponible en 16 langues différentes sur Wikipédia (contre 15 en 2019). Joseph-Antoine Bell est le 2351e joueur de football le plus populaire (contre 2431 en 2019), la 16e biographie la plus populaire du Cameroun et le 8e joueur de football camerounais le plus populaire. Actuellement Joseph-Antoine Bell est consultant pour Africa 24 et RFI.

Palmarès : *Vainqueur de la Coupe d'Afrique des nations en 1984 et 1988 avec l'équipe du Cameroun

*Vainqueur de la Coupe d'Afrique des clubs champions en 1979 avec l'Union Douala

*Vainqueur de la Coupe d'Afrique des vainqueurs de coupe en 1983 avec l'Al Moqaouloun al-Arab

*Champion du Cameroun en 1976 et 1978 avec l'Union Douala *Champion d'Égypte en 1983 avec l'Al Moqaouloun al-Arab

*Vice-champion de France en 1987 avec l'Olympique Marseille et en 1990 avec les Girondins Bordeaux

*Finaliste de la Coupe de France en 1986 et 1987 avec l'Olympique Marseille

Source: www.camerounweb.com